Chaînes vidéos et playlists : Facebook se place en concurrent de Youtube !

Habitué à développer sans cesse de nouvelles fonctionnalités, notamment en apportant régulièrement des modifications dans son algorithme, Facebook est en passe de lancer, en ce début d’année 2015, un nouvel outil d’affichage de vidéos qui risque bien de faire du bruit !

Un affichage copié sur le spécialiste Youtube

Depuis quelques mois, Facebook est en train de se pencher véritablement sur la question de l’insertion des vidéos sur sa plateforme. Avec l’apparition du visionnage en autoplay (lancement automatiquement de la vidéo sur le fil d’actualités lorsque l’on se trouve au niveau de la publication), et l’importance donnée aux publications comportant des vidéos dans son nouvel algorithme, Facebook avait déjà annoncé au monde du Social Media ses intentions de développement sur ce domaine. Alors, pour aller plus loin, Mark Zuckerberg et son équipe ont décidé de proposer aux marques un nouveau type d’affichage de leurs vidéos, au sein des pages Facebook, calqué sur le modèle Youtube.

De façon plus concrète, voici comment se présente l’onglet « Vidéos » d’une page actuellement :

Onglet "vidéos" de la page Eurosport France

Et voila comment va se matérialiser la nouvelle formule prévue pour ce début d’année 2015 :

ABC - Facebook - vidéos

Une nouvelle formule adaptée aux marques

L’affichage ressemble comme deux gouttes d’eau à celui de Youtube. En effet, l’idée de playlist est reprise et les vidéos contiendront désormais plus d’informations (Titre, durée, nombre de likes, nombre de vues). Cette nouveauté permet aux marques de mettre en avant leurs contenus vidéos et d’avoir une meilleure visibilité de leurs résultats. Les médias (presse, TV), habitués à publier un nombre conséquent de vidéos ou reportages, vont y gagner en qualité de tri du contenu ainsi qu’en audience. D’autres annonceurs, comme les grandes marques de sport (Nike, Adidas) ou les chaines de restauration, qui communiquent régulièrement via des spots publicitaires, y trouveront également leur compte.

Et Facebook dans tout ça ? Même si l’on s’attend à une riposte de la part du géant de la vidéo Youtube, Facebook donne un nouveau coup de boost à son service associé aux pages professionnelles. Une façon de rester légitime aux yeux des annonceurs et de garder un temps d’avance sur les réseaux sociaux concurrents, de plus en plus nombreux et puissants.

Rafaël De Oliveira / @Raf_dragaozito

Chiffres clés des réseaux sociaux, version 2014 !

Réseaux sociaux infographie 2014

L’univers du social media est en constante évolution en termes de création de plateformes, de nouvelles fonctionnalités, d’utilisateurs, etc. Il va donc de soi que les chiffres qui y sont rattachés doivent être revus très régulièrement pour pouvoir établir des panoramas récapitulatifs de nos comportements sur les plateformes sociales. Il y a quelques mois, nous vous invitions déjà à faire le point sur les fonctionnalités des réseaux sociaux en 2014. Alors, pour aller plus loin, nous avons décidés de compléter ces éléments par une infographie vidéos, produite par l’agence 2 Factory, qui fait le point sur les chiffres clés du monde social de 2014.

Le Social Media 2014 illustré en une vidéo Motion Design !

Dans le monde, plus de 2,5 milliards de personnes sont actifs sur la planète web ! Si on se restreint à notre chère petite France, on dénombre pas moins de 43,2 millions d’internautes dont une grande majorité, environ 80% sont présents sur les réseaux sociaux. Plus de la moitié d’entre eux ont entre 25 et 45 ans, mais j’ai envie de relativiser ce nombre qui de prime abord à l’air énormissime : en effet, si l’on estime que les plus de 45 ans ne sont pas tous adeptes des réseaux sociaux, cela pourrait signifier qu’un bon tiers des utilisateurs sont des jeunes de moins de 25 ans. Et je trouverais donc dans ce résultat une signification bien plus grande !

Ci-dessous, voici le récapitulatif des chiffres significatifs des différents sites de social media, classés selon leur nombre de membres (au niveau mondial) :

Facebook

* 1 230 000 000 membres
* 26 000 000 en France avec en moyenne 177 amis

Twitter

* 750 000 000 membres (dont 40% n’ont jamais tweeté !)
* 500 000 000 tweets envoyés chaque jour
* Top tweet : selfie des oscars d’Ellen de Generes (2 000 000 de retweets)

LinkedIn

* 260 000 000 membres
* 2 nouvelles inscriptions effectuées par seconde

Instagram

* 200 000 000 membres
* 55 000 000 photos et vidéos postées chaque jour
* Top photo : le baiser de mariage de Kanye West et Kim Kardashian (2 000 000 de likes)

Snapchat

* 50 000 000 membres
* 350 000 000 photos éphémères échangées chaque jour

Vine

* 40 000 000 membres
* 5 vidéos Vine partagées sur Twitter par seconde

Pinterest

* 20 000 000 membres
* utilisation majoritairement féminine (80 % des membres !)

Yo

* 300 000 membres
* 580 000 « yo » envoyés par jour

Youtube

* 1 000 000 000 d’utilisateurs (ils ne sont pas forcément membres, contrairement aux autres réseaux sociaux)
* 4 000 000 000 vidéos visionnées chaque jour

Grâce à ces chiffres, on s’aperçoit que Facebook et Twitter trustent toujours les premières places au niveau du nombre de membres dans le monde, mais Instagram, et plus étonnant, le réseau professionnel LinkedIn, sont sur une pente plus que croissante avec plus de 200 millions d’utilisateurs. Et puis, l’autre fait marquant est l’impressionnante évolution de Snapchat qui, avec près de 350 millions de photos partagées chaque jour a dépassé son rival d’Instagram et est en passe de rattraper Twitter au nombre d’éléments publiés sur 24h ! Enfin, l’éclosion des nouveaux acteurs tels que Vine, ou plus récemment Yo, laisse présager de nouveaux changements dans les comportements des internautes dans les prochaines mois, voire les prochaines semaines. Et, bien évidemment, l’équipe des 3collabor’actifs vous fera suivre les différentes évolutions marquantes à venir…

Rafaël De Oliveira / @Raf_dragaozito

OASIS surprend encore avec le buzz YOUPOMM

Si vous n’avez jamais vu une des publicités déjantées de la célèbre marque Oasis, posez-vous la question : depuis quand n’êtes vous pas sorti de chez vous ?

La marque française du groupe Orangina-Schweppes, filiale du japonais Suntory, travaille depuis plusieurs années avec l’agence de communication Marcel. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que cette association a un grand nombre de buzz à son palmarès.

Souvenez-vous des publicités mettant en scène des fruits personnifiés faisant la fête sur des plages ou se promenant sous des cascades rafraichissantes au son de la voix de l’humoriste canadien François Perusse. Jude Citron, Ramon Tafraise, Alan Nanas, Mangue Debol ou Orange Presslé sont ainsi devenues les égéries fruitées de la marque, assurant sa promotion !

Optant pour une stratégie de communication forte sur les réseaux sociaux, Oasis bénéficie aujourd’hui d’une notoriété importante.

Le nouveau buzz Oasis

Depuis quelques jours, la marque a le mérite de créer un nouveau buzz, en s’attaquant au monde des séries tv sur le web. Via Youtube, Oasis a lancé sa nouvelle aventure délirante et extrêmement fruitée « L’effet Papayon ».

Une suite logique pour la marque très présente dans le monde de l’audiovisuel. Communicant de façon originale autour de grosses productions comme « Captain Ananamérica » ou « Citron Man », les héros fruités acolytes de Captain America et Iron Man, Oasis a décidé de produire sa propre aventure cinématographique.

Bourrés de références renvoyant à une grande quantité de films ou faits d’actualité, le premier épisode de « L’effet Papayon » est sorti le 10 avril. Les 3 suivants sont prévus pour les 13 mai, 5 juin et 9 juillet.

338271

L’habile parodie de YouPorn : Youpomm

Toujours à la recherche de nouveaux moyens pour faire le buzz, Oasis a parodié un pilier du web : la chaîne pornographique Youporn. Dans le premier épisode de « L’effet Papayon », on voit le héros Ramon Tafraise surfer sur un site appelé… Youpomm. Une référence n’échappant pas aux plus malins qui se sont empressés de taper le nom dans le moteur de recherche… Et c’est là qu’Oasis pousse le vice de sa stratégie, car le site www.youpomm.com existe réellement. Il reprend les principes des sites du genre avec des jeux de mots fruités présents en grand nombre, ainsi que des vidéos à connotations sexuelles filmant uniquement des fruits : « Le pêché originel », « Il l’épluche en live », « L’infruimière les aime mûres », ou encore « Fruit bang ». D’autres encarts sont présents : trouver des « plans jus » dans sa région…

youpomm

Si ce parti-pris à connotation sexuelle ne fait pas l’unanimité, il a le mérite de générer une activité très importante autour de la marque. Car Oasis ne s’y trompe pas, Youpomm n’est pas un site promotionnel de la marque, mais un moyen inédit de faire le buzz ! Quatre vidéos, 3 liens renvoyant vers la video Youtube du premier épisode de « L’effet Papayon », et surtout… aucun « fruit égérie » de la marque mis en scène sur le site.

Oasis n’engage en aucun cas sur Youpomm son image de marque et réussit son pari : lancer de façon originale sa véritable nouvelle communication : la série « L’effet Papayon » !

Rendez-vous au prochain épisode pour une nouvelle étincelle fruitée du duo Oasis-Marcel !

Fabien Clouet

La campagne de storytelling d’Haribo : #InvasionCroco

haribo-bonbons-crocodiles-nouveaux-croco-2014-publicité-marketing

Le marketing d’Haribo

Le patron d’Haribo France, Jean Philippe André explique : « Nous voulions relancer cette marque historique d’Haribo qui connaît une croissance en volume de 5 % sans que nous ne fassions rien et qui bénéficie d’un vrai capital sympathie. Pour cela, il fallait recréer de l’intérêt avec de nouveaux produits. »

En 2011, Haribo lançait déjà un nouveau dragibus. Pour cela, la marque utilisait déjà le web et les réseaux sociaux pour le lancement. Haribo avait su mêler storytelling et teasing sur Facebook pour promouvoir le nouveau dragibus bleu. En annonçant l’arrivée d’une nouvelle couleur de Dragibus sur Facebook, la marque intégrait pleinement les réseaux sociaux à sa stratégie de communication.

Le débarquement de nouveaux CROCOS

Les crocodiles Haribo ont fait parler d’eux cette année par le changement de leur nom qui deviennent CROCO et l’arrivée de deux nouvelles couleurs, orange et bleu azur.

Haribo a fait appel à l’agence de publicité Born To Run Paris pour lancer sa nouvelle campagne créative #InvasionCroco à travers différentes actions parfaitement connectées et scénarisées. Chacune des étapes de cette campagne a été imaginée pour raconter une histoire autour du débarquement des crocodiles. Découvrez comment la marque aux bonbons gélifiés utilise la technique du storytelling pour sa communication cross media.

L’opération marketing #InvasionCroco

1. Une vidéo amateur teasing

Fin mars, des vidéos postées sur Youtube sur des chaînes de particuliers présentaient pour la première fois l’arrivée d’oeufs mystères à Paris.

2. Une boîte secrète pour toucher les influenceurs

Des journalistes et blogueurs ont reçu un colis en bois contenant des oeufs à casser et les nouveaux crocos. L’objectif était de toucher tous les blogueurs influenceurs pour obtenir une visibilité rapide et importante sur le web. Avec le hashtag #InvasionCroco, la marque souhaitait créer une émulation autour du lancement de ses deux nouveaux crocos. Cette technique permet de créer un véritable suivi de l’ensemble des opérations marketing de la marque.

3. Un print humoristique en réponse au poisson d’avril

Le 1er avril, Haribo présente également son print CROCO d’avril.

4. Un débarquement de CROCO en plein Paris !

Pour scénariser le débarquement de ces nouveaux produits, Haribo a choisi la vidéo et plus précisément la conception 3D pour illustrer l’arrivée par l’eau.

5. Une opération street marketing en simultané à Lyon, Paris et Marseille.

Le 2 Avril, les CROCO envahissent la France avec une opération street marketing dans les 3 plus grandes villes de France. Les 3 lieux étaient placés à proximité de points d’eau. Des CROCO géants gonflables étaient positionnés par terre, et chacun portait un QR code pour faire gagner des lots aux passants. Sur chaque lieu, des hôtesses ont distribués gratuitement des paquets de Crocos.

Haribo a donc utilisé une stratégie de storytelling efficace autour de l’arrivée de ses nouveaux produits avec une communication cross media.

Dimitri Marié