Opitrip révolutionne la manière d’organiser son voyage

Opitrip Pentalabbs Economie Collaborative Tourisme Voyage

Pour débuter la semaine je vais vous faire découvrir une plateforme web made in Orléans créée par Loïc Geoffroy et son frère Ludovic, spécialistes de l’économie numérique et du commerce en ligne : Opitrip !

Une vision large des offres de l’économie collaborative pour le consommateur

L’idée d’Opitrip, née à l’été 2014, ne serait mieux expliquée que par son créateur lui-même, Loïc Geoffroy. Il nous raconte comment a émergé son idée.

« Avec des amis, nous recherchions un logement pouvant accueillir 15 personnes à proximité de la mer dans le sud de la France. Nous avons alors commencé notre recherche sur un seul site (donc un seul onglet ouvert sur notre navigateur internet). Mais ne trouvant pas le logement correspondant à notre recherche, nous avons rapidement ouvert plusieurs onglets avec les différents acteurs de la location de logements entre particuliers. Nous n’arrêtions pas de jongler entre les différents onglets afin d’avoir la localisation, le tarif, les services proposés ou encore simplement pour comparer les photos du logement.

Durant notre recherche, nous nous sommes fait la réflexion suivante : « pourquoi ne pas regrouper tous les sites pour simplifier la recherche ? »

Très branchés sur l’économie collaborative, les deux frères sautent sur l’occasion. Car si la consommation collaborative explose actuellement, quel regard le consommateur peut-il porter sur les plateformes web qu’il utilise ? Les initiés et les curieux se débrouilleront pour trouver plusieurs sites web afin de comparer. Mais les non-initiés s’orienteront directement vers les sites leaders, qui ne seront peut-être pas les plus adaptés pour la démarche entreprise.

Loïc et Ludovic Geoffroy décident donc de créer Opitrip pour offrir au consommateur le choix du moyen de transport, ou de l’hébergement qu’il va louer sur les plateformes collaboratives !

Aujourd’hui Opitrip c’est :

  • 2 millions de propriétés disponibles
  • 100.000 destinations plus alléchantes les unes que les autres
  • 100.000 propositions de covoiturages en Europe
  • 20.000 voitures disponibles à la location en France
  • le prix national du concours Talents BGE remporté au mois de Novembre 2015. 

Le kayak de l’économie collaborative ?

Pour situer l’offre d’Opitrip auprès des personnes non-adeptes de l’économie collaborative, Loïc Geoffroy prend régulièrement de kayak.fr une plateforme web qui permet de comparer les tarifs des billets d’avions des différents compagnies aériennes.

Grâce à son moteur de recherche, Opitrip vous propose des solutions de week-end ou vacances malignes qui combineront transports et hébergements.

Leur ambition, à terme, est très simple : devenir une agence de voyage collaborative, répondre au problème du déplacement des particuliers grâce aux particuliers. Le site comprendra des services tels que la location de voiture, l’hébergement, le repas chez l’habitant et même la rencontre de guides locaux.

Pour ceux qui n’ont pas encore testé Opitrip, je vous laisse découvrir les 10 étapes clés de la navigation sur le site pour préparer votre week-end !

1 • Je me connecte sur WWW.OPITRIP.COM

2 • Je crée un compte en quelques secondes

3 • Je tape ma destination et j’ai une vue d’ensemble pour trouver un co-voiturage

4 • Je sélectionne l’offre qui me correspond

5 • Je suis redirigé vers le site partenaire

6 • Je valide l’achat de mon offre

7 • Je reviens sur WWW.OPITRIP.COM

8 • Je tape ma destination et j’ai une vue d’ensemble pour trouver un hébergement

9 • Je sélectionne l’offre qui me correspond

10 • Je suis redirigé vers le site partenaire et je valide l’achat de mon offre.

Mais le mieux reste encore de se rendre sur le véritable site d’Opitrip ! En bref, avec une économie collaborative en plein essor et un nombre de partenaires qui grandit alors que la version beta n’a été lancée qu’en décembre dernier, Opitrip souhaite grandir vite, et c’est tout ce qu’on souhaite à Loïc et Ludovic Geoffroy !

Levée de fonds, incubation : Opitrip se développe !

services for equity Pentalabbs Opitrip

Depuis 1 mois, les fondateurs d’Opitrip travaillent leur première levée de fonds et améliorent leur service grâce à leur incubation chez Pentalabbs, l’incubateur de Pentalog.

Pentalabbs a choisit d’investir dans cette startup sous la forme du « services for equity » (qu’est ce que c’est ?)
Tout simplement, Pentalabbs rentre au capital de la startup au montant de la prestation effectuée pour celle-ci.
Aujourd’hui, l’incubateur apporte une puissance technologique, des prestations digitales et une expertise en marketing mais aussi une expérience, un savoir faire et un réseau pour permettre l’accélération du développement de la startup.

Les équipes techniques devraient commencer le travail dès le mois de Janvier 2016. Nous suivrons donc l’évolution du site et de son développement marketing avec intérêt.

De belles ambitions pour 2016

L’année 2016 sera importante pour Opitrip puisque la plateforme souhaite atteindre 35 sites partenaires pour augmenter son trafic. Ces partenaires lui permettront également de proposer de nouveaux services et en plus grand nombre.

Les fondateurs d’Opitrip se sont fixé pour objectif le chiffre de 15.000 visites mensuelles.

Enfin, l’incubation permet à Opitrip d’envisager une internationalisation (Grande Bretagne, Espagne…) et donc un enrichissement de son nombre de partenaires et forcément de son trafic.

De beaux projets en perspective pour la startup !!

Fabien Clouet  /  @fabienclouet

Mis à jour le 16/12/2015 par Dimitri Marié / @dimitrimarie

Wiki for home, l’encyclopédie partipative du bricolage et de la decoration

wiki-for-home-logo

image-accueil-wikiforhome

Entreprise novatrice dans le monde de la consommation partagée, la marque de grande distribution « Brico, Déco, Bâti, Jardin »… Castorama avait déjà fait parler d’elle l’année dernière en mettant en place sa plateforme web de partage d’heures de bricolages : Les Troc’heures.

Ayant annoncé à l’époque sa volonté de s’investir dans cette dynamique collaborative, Castorama n’a pas traîné et vient d’ouvrir depuis le 31 mars une encyclopédie en ligne dédiée au bricolage : Wiki for Home. Lire la suite

Uber : l’évolution continue… malgré des adversaires puissants

Uberpop 3collaboractifs UBER : Un géant qui dérange

La société Uber est une des plus grosses entreprises proposant des services de véhicules de tourisme avec chauffeur (VTC) et est souvent présentée comme une alternative aux taxis. Aujourd’hui en France, Uber fait face à une colère, qui ne cesse de grandir, de la part des taxis et soutenue par le gouvernement. Cependant, Uber est tellement puissante (elle est valorisée à 50 milliards de dollars) qu’elle ne risque pas d’avoir peur de la France de par son ADN et son habitude de casser les codes. Cette société est comme Google face aux décisions judiciaires européennes, elle prend note mais n’en tient pas compte. En France, Uber revendique plus d’un million d’utilisateurs réguliers et 400 000 pour UberPop.

Le société a crée UberPop, une application pour smartphone qui permet à des particuliers de s’improviser chauffeurs en conduisant d’autres particuliers sur de petits trajets contre rémunération. Le gouvernement a décidé d’interdire cette pratique pour défendre le métier de taxi ou peut-être seulement pour éviter d’aller contre la volonté de ces derniers.

Lire la suite

Go Cambio un logement contre des cours de langue !

Go Cambio Homepage 3collaboractifs

Je parie que nombre d’entre vous se retrouveront dans cette phrase qui nous permettait de justifier à l’école notre manque d’assiduité pour l’apprentissage des langues étrangères : « En France c’est pas terrible, j’apprendrai pour de bon quand je partirai en Angleterre/Allemagne/Espagne… ». A moins que je ne sois le seul à m’être réfugié derrière cet argument.

Finalement le temps passe et les projets s’entassent, et l’envie de s’évader dans une autre culture a laissé place à la réalité du travail. L’anglais, l’allemand, l’espagnol, voire même le russe ou le chinois restent à l’état de langue « apprise à l’école ».

Dommage se dit-on… Oui dommage, mais aujourd’hui un nouvel arrivant sur le marché de l’hébergement collaboratif vous donne une chance de vous rattraper ! Son concept ? Troquer son hébergement contre des cours de langue ! Voici Go Cambio. Lire la suite

Styx de 3collaboractifs sur le podium de la start-up de l’année 2015 Bonjour Idée

Top 3 + badge Bonjour idée 2

Après deux semaines intenses de concours, le verdict est tombé : Styx accroche le podium du concours de la start-up de l’année 2015 organisé par Bonjour Idée. C’est donc une troisième place pour notre projet de plateforme web qui verra bientôt le jour. Retour sur les événements passés où nous avons sollicité, avec acharnement, tout notre entourage!

Bonjour Idée fait son trou depuis 2011

Comme toutes les entreprises qui concouraient au titre de start-up de l’année, Bonjour Idée est également une entreprise qui doit faire son chemin pour gagner en qualité auprès de son audience et en influence dans le champ d’action qu’elle vise.

Créée en 2011 par Kossi ADZO et Kossi OGNAMIDOUKOU, Bonjour Idée a opté pour le format de magazine web collaboratif/participatif. Il est dédié à l’actualité des start-ups françaises, aux idées d’entreprises et à l’analyse des nouvelles tendances business.

Ainsi tous les mois une soixantaine de start-ups font découvrir leurs concepts sur Bonjour Idée. Des idées sont également proposées, les lecteurs peuvent les plébisciter ou au contraire mentionner qu’ils ne croient pas en ce projet, une bonne manière d’avoir des premiers retours.

Le format participatif permet aux créateurs de faire leur propre présentation en remplissant des articles avec questions au format standard sur des blocs CMS dédiés. La rubrique « Who’s who » permet de faire la connaissance de nombreux jeunes entrepreneurs.

#StartupDelAnnee, une 3e place sur 1 100 start-ups pour Styx

Ce concours de la start-up de l’année 2015 était la première édition pour Bonjour Idée. Une réussite puisqu’elle a rassemblé près de 1 100 start-ups, mais également de nombreux partenaires.

Une réussite également pour le projet de plateforme collaborative de partage entre étudiants que nous portons. Bien entouré par de nombreuses entreprises existantes, dont le vainqueur Clic and Walk qui compte déjà trois années de vies et 150 000 utilisateurs en France, nous avons réussi grâce à votre aide à emmener Styx sur la troisième marche du podium.

Cerise sur le gâteau, nous figurons également parmi les trois candidats présélectionnés pour accéder au Somero-Contest, premier championnat du monde des Social Media Managers. Car parallèlement à l’attribution du prix du public, plusieurs prix partenaires sont décernés par GDF SUEZ, SNCF Développement, BERNIS Investissement, Hiscox, Qwant, Minutebuzz, ça compte pour moi et CCI France. Une façon de récompenser des projets qui séduisent le monde professionnel !

Si les remises des prix auront lieu le 15 avril à la Défense chez Gdf Suez, partenaire principal de Bonjour Idée sur le concours, on s’applique chez 3collaboractifs à bosser sur le projet pour vous en dévoiler plus dans les semaines à venir.

Et sinon, c’est pour quand Styx ?

Difficile de vous annoncer exactement le jour et l’heure exact de la sortie de Styx. Au rang des nouvelles, sachez que 3collaboractifs va accueillir dans l’équipe dès la semaine prochaine un développeur. Sachez également que la production de la plateforme web est largement avancée et que les curieux pourront la découvrir auprès de Dimitri, Rafaël ou Fabien d’ici fin avril. La version beta suivra sans plus attendre.

La dernière nouvelle se situe côté visuel. Notre logo que nous vous annoncions provisoire devrait incessamment sous peu laisser place à une version plus colorée et plus axée sur le service proposé par Styx. Un logo qu’on vous dévoilera pour la remise des prix du concours de la Start-up de l’Année Bonjour Idée.

Encore merci pour cette troisième place, vous y êtes pour beaucoup !

A bientôt sur 3collaboractifs pour d’autres nouvelles de Styx.

startupdelannee copie

La team 3collaboractifs  /  @3collaboractifs