Twitter se met en mode Coupe du Monde 2014 !

Twitter-Fifa-Coupe du monde-2014-Brésil

Avant même son début le 12 juin 2014, la Coupe du Monde 2014 est déjà annoncée comme l’événement (tous sports et même tous domaines d’activités confondus) qui va connaître la plus grande affluence sur les réseaux sociaux ! Cette assurance d’un trafic élevé est une aubaine pour les grands acteurs que sont notamment Facebook, Youtube, Instagram et Twitter car cela donne naturellement des arguments de poids auprès des annonceurs et donc une garantie de développement économique.

Twitter va ainsi faire partie des acteurs majeurs de cette Coupe du Monde brésilienne. Le réseau social du « gazouillis » a d’ailleurs d’ores et déjà annoncé qu’avant même le coup d’envoi de la compétition, le volume de posts échangés ayant un lien avec l’événement dépasse celui de la Coupe du monde 2010 ! Autre statistique intéressante, 60 % des futurs téléspectateurs britanniques affirment qu’ils tweeteront pendant les matches. Voici donc un petit état des lieux de ce que vous allez pouvoir trouver découvrir sur Twitter tout au long de cette Coupe du Monde.

Les marques lancent leurs hashtags…

La Coupe du Monde est une aubaine pour les marques de développer leur image, de fidéliser leurs clients ou encore de toucher de nouvelles cibles. Campagnes publicitaires, offres promotionnelles, jeux-concours, tout est bon pour séduire le consommateur. Et Twitter, réseau social ultra viral, est un moyen de faire passer le message plus vite que n’importe quel outil. Beaucoup de marques l’ont compris et ont décidé de communiquer via des hashtags bien spécifiques. Ainsi, le géant Coca-Cola, sponsor officiel de la FIFA, joue sur les mots avec son #CopaCocaCola. Autre partenaire de l’événement, le constructeur automobile Hyundai a lancé un site internet consacré au Mondial ainsi qu’un slogan décliné en hashtag, à savoir #BecauseFutbol. On peut citer encore Sony et son #OneStadium qui vient en soutien de sa campagne publicitaire. Mais d’autres acteurs n’étant pas sponsors officiels utilisent Twitter pour créer une communauté autour de l’événement tel que Nike (l’équipementier officiel cette année est Adidas) qui a lancé son #RiskEverything pour fêter ses 20 dans le monde du football mais également pour appuyer son énorme campagne publicitaire autour de la Coupe du Monde au Brésil. On peut également s’attendre à ce que Domino’s Pizza, adepte des opérations marketing sur Twitter, nous propose de nouvelles offres les soirs de matchs (lors du barrage France-Ukraine, la marque avait créé le #MenuDesChampions en collaboration avec Ben & Jerry’s pour faire gagner des repas aux consommateurs).

… les sélections leurs selfies…

Le selfie ! C’est l’une des grosses tendances de cet avant Coupe du monde : de nombreuses sélections se sont photographiées dans leur avion ou à leur arrivée en terre brésilienne, de façon plus ou moins humoristique. Lancée notamment par l’équipe portugaise et sa star Cristiano Ronaldo, le « selfie team » est devenu un effet de mode quasi incontournable pour les différentes sélections. En plus de montrer que les joueurs sont heureux de participer à l’évènement, c’est également un moyen pour les équipes nationales de s’imposer au sein des réseaux sociaux pour installer une émulation et un véritable engouement dans leurs pays respectifs, créant ainsi un lien affectif et privilégié entre joueurs et supporters (l’Equipe de France se sert notamment de Twitter pour redorer son image déchue depuis l’histoire de bus de Knysna).

Selfie de l’Équipe de France

Selfie de l’Équipe de France

Selfies des équipes de la Côte d'Ivoire, de la Belgique, de l'Argentine et du Portugal.

Selfies des équipes de la Côte d’Ivoire, de la Belgique, de l’Argentine et du Portugal.

… et Twitter ses hashflags !

Les marques et les sportifs profitent de Twitter pour développer leur notoriété et asseoir leur image. Mais il existe un groupe d’acteurs très important de cette Coupe du Monde qui est également présent sur Twitter : les supporters de football. Et Twitter ne les a pas oubliés. En effet, même si les amateurs du ballon rond ont déjà depuis plusieurs semaines lancés le Mondial brésilien a leur manière, via des tweets de soutien à leur équipe favorite, des partages des photos et/ou vidéos ou encore des pronostics sur les matches du tournoi, Twitter vient tout juste de leur proposer une nouvelle fonctionnalité, le hashflag. Le principe est simple : il suffit d’entrer le symbole « # » suivi des 3 lettres qui déterminent le pays de son choix pour que le drapeau apparaisse une fois le post publié (exemples : #FRA pour la France, #POR pour le Portugal, #BRA pour le Brésil, etc.). Grâce à ce système de hashtag original et créatif, Twitter veut donner une dimension toute en couleur à sa plateforme pendant ce Mondial aux aires de salsa. On voit alors très bien que Twitter sait déjà sur quel pied danser, à savoir devenir l’une des plaques tournantes de cette Coupe du Monde 2014.

Twitter - Hashflag - Coupe du Monde 2014

Rafaël De Oliveira

Publicités

La Coupe du Monde 2014 : une opportunité pour les marques !

Coupe du Monde au Brésil

Didier Deschamps a annoncé, hier, son groupe des 23 joueurs qui participeront à la Coupe du Monde. Il reste moins d’un mois pour se préparer à cet évènement de grande ampleur et de grande audience pour tous les acteurs, aussi bien les autorités brésiliennes, la FIFA, les joueurs, les sélectionneurs mais aussi les marques, les médias, les annonceurs et les points de vente de chaque pays présents dans le tournoi.

Les enjeux de la coupe du monde

La Coupe du Monde est aujourd’hui un des trois évènements les plus suivis dans le monde entier et bénéficie d’une audience internationale. Il reste très populaire, possède des valeurs et est fédérateur pour tout un pays. Cette édition 2014 se déroule au Brésil et a donc une image encore plus proche de la fête, de la convivialité. Cet évènement médiatique constitue l’opportunité, pour une marque, de se rapprocher des valeurs de la compétition et d’interagir avec ses fans, son audience.

Pour parler recettes publicitaires, la Coupe du monde en Afrique du Sud a généré en France un chiffre d’affaires publicitaires de 68,5 millions d’euros.

Les opérations marketing autour de la compétition

Le football a toujours rassemblé les foules autour de la même passion, pour preuve le record d’audience de 7,3 millions de téléspectateurs hier devant le 20h de TF1 pour l’annonce du groupe France. Cependant, la coupe du Monde réunira les foules et les attentions autour du football mais aussi du Brésil et de sa culture. Les acteurs locaux d’un pays présent peuvent tirer profit de l’engouement autour de la compétition en proposant des animations sur leur point de vente. Par exemple, il est assez facile d’organiser des tournois de consoles de jeux, des tournois de football. Les marques pourront également organiser des évènements privés comme des retransmissions de match pour améliorer leur image auprès de certains clients ou d’en fidéliser d’autres. Certains acteurs locaux pourront également communiquer sur leur marque en créant des objets publicitaires aux couleurs des pays de la coupe du monde ou du moins en rapport avec la compétition. Ces objets pourront être distribués durant des opérations de street marketing ou dans les évènements privés. Cette technique a pour but d’accompagner les clients durant la coupe du monde mais aussi de rester avec eux après celle-ci.

Les marques peuvent créer un engouement autour d’elles avec la mise en place d’opérations commerciales sur des produits en lien avec la compétition. Carrefour, sponsor officiel de la FFF, avait proposé un barème de réduction sur les téléviseurs pour la coupe du monde 2010 selon les résultats de l’équipe de France (25% si les Bleus étaient en ½ finales, 100% si nous étions champions du Monde).

Chaque marque pourra profiter également de la compétition pour créer des produits à édition limitée pour créer le buzz et être associé à l’image de l’évènement. Par exemple, Mc Donald’s vient de créer 7 nouveaux burgers autour de la gastronomie de pays présents à la Coupe du Monde, malheureusement cette offre n’est disponible qu’au Brésil mais rencontrera à coup sûr un succès auprès des locaux et des visiteurs. Mais la compétition est également une opportunité pour certaines marques de lancer un nouveau produit et de bénéficier d’une exposition internationale et très importante. La plupart de ces produits seront des objets attachés au football ou aux sportifs. Adidas a choisit de lancer sa nouvelle collection de chaussures de football lors de la Coupe du Monde grâce à ses partenariats avec certains sportifs qui seront présents et médiatisés lors de la compétition.

Les marques peuvent interagir et communiquer auprès de leurs clients, leurs prospects sur les résultats, les rencontres de la compétition. Cette stratégie permettra aux annonceurs de se rapprocher de certains clients touchés par la personnalisation de la communication. Nike est, par exemple, assimilé à la Coupe du Monde or c’est Adidas qui est le sponsor officiel de la compétition. Avec sa communication basé sur le buzz du hashtag #riskeverything, de sa vidéo promotionnelle, et de ses partenariats avec des footballeurs médiatiques, Nike est forcément assimilé à la compétition sans avoir déboursé un centime à la FIFA.

Certaines entreprises miseront aussi sur la création de jeu concours comme Carrefour qui propose à ses fans de pronostiquer les bons résultats de l’équipe de France lors de la phase de poule pour remporter une télévision. Les marques chercheront à créer le buzz autour de leurs jeux concours grâce à la communication digitale. Elles exploiteront au maximum les outils digitaux à leur disposition comme les réseaux sociaux ou la création d’applications que propose clé en main certaines agences de marketing ou par exemple, l’application d’ESPN qui vous permettra d’être au plus prêt de la compétition avec les résultats, les dernières informations et les dernières vidéos.

Dimitri Marié