Le Tour de France, maillot jaune de l’innovation

Je ne vous apprends certainement rien en clamant haut et fort avec fierté (parce qu’on est français hein !) que le Tour de France cycliste masculin organisé par Amaury Sport Organisation est LE plus grand événement cycliste de l’année. Alors oui, certains diront que les suspicions de dopage viennent trop souvent rattraper les coureurs, mais force est de constater que cela n’y change rien du tout. Il y a toujours autant de monde devant la télévision et sur le bord des routes. Il fallait juste regarder les rue d’Utrecht où se déroulait le contre la montre d’ouverture samedi dernier… pas un mètre de libre derrière les barrières, et ce tout le long des 14 kilomètres du parcours ! Lire la suite

Quel avenir pour le traitement des données personnelles ?

big-data

Les sources de données intéressantes à prendre en considération se multiplient avec les smartphones, les tablettes, les objets connectés, les réseaux sociaux et les outils web qui transmettent des flux parfois en temps réel. Pour répondre aux besoins du consommateur, les marques ont décidé d’exploiter ces données. Que l’on parle de Big data ou de Smart data, l’enjeu dans le futur sera de posséder sa base de données la plus complètes remplies de données totalement exploitable commercialement. Les enjeux du data dans le commercial

Une opportunité marketing

Le traitement des bases de données peut être utilisé pour des finalités différentes. En effet, des marques souhaitent améliorer la relation client pour la majorité mais cet outil peut permettre d’aller plus loin. Il peut apporter des solutions d’amélioration du service pour le client, de proposer les produits ou service les plus pertinents pour le client et donc d’augmenter la force de vente et le chiffre d’affaire d’une entreprise. Ce traitement de données permet donc d’améliorer le fonctionnement d’une entreprise autant sur sa rentabilité, sur ses process que pour la connaissance des besoins de ses clients. On remarque la puissance commerciale qu’offre la data pour les marques dans le futur.

Les données personnelles pas toutes égales

D’après une étude de la BCG Global sur le sentiment des consommateurs vis-à-vis de leurs données personnelles, nous savons que les informations liés aux données bancaires sont perçus comme extrêmement privées ce qui rend l’obtention de ces données difficile pour les marques. Pourtant, Facebook travaille aujourd’hui sur un nouveau bouton « Buy » qui permettra au consommateur d’acheter directement sur le réseau social. Pour le leader des réseaux sociaux, ce bouton permettra d’obtenir les données liés à la carte bancaire du client sans qu’il ne s’en aperçoive réellement. Une deuxième catégorie vient ensuite dans le sentiment de vie privée qui est constituées de toutes les données liées à la famille et à la santé. Puis, les utilisateurs n’aiment que très peu que les marques puissent les espionner avec leur localisation exacte ou l’accès à leur historique de navigation web. Ensuite, les données liés aux achats passés ou prévus ne sont pas perçus comme des données très privées. Puis, les utilisateurs du web ne sont pas refractaires à donner leur nom, âge, sexe, leurs usages et préférences en terme de médias, de produits, les dates significatives pour eux, leurs intérêts personnels. Cependant, ils considèrent que leurs adresses emails ou leur présence sur des réseaux sociaux sont des informations qui restent dans le domaine du privé. La dernière catégorie est une catégorie très exploitable pour les marques car les utilisateurs ne considèrent pas du tout comme privé leurs besoins de produits ou de services, leurs préférence en terme de marques et leurs retours sur des produits ou des services.

Le futur du traitement des données personnelles

Le data rencontre aujourd’hui un problème dût aux volontés des différents acteurs du système. En effet, les entreprises souhaitent avoir accès au plus grand nombre d’informations sur leurs prospects, les pouvoirs publics souhaitent encadrer cette récolte de données comme l’Union Européenne qui a obligé Google à mettre en place un droit à l’oubli. Enfin, les utilisateurs désirent avoir un service pertinent mais craignent pour l’utilisation de leurs données. Le recours au traitement des données personnelles est inévitable ! Il est primordial pour une entreprise de connaître ses clients et ses cibles mais chacun doit être avertit face à ce nouveau mode d’exploitation des données. Les pouvoirs publics doivent encadrer cette utilisation des données personnelles mais ils doivent aussi les prendre en compte afin d’améliorer eux aussi leurs services en réduisant leurs dépenses. Enfin, il serait intéressant de sensibiliser les utilisateurs que le traitement des bases de données existe et que tout devient exploitable. Je pense qu’à l’avenir nos données personnelles pourront devenir une monnaie d’échange contre un service personnalisé et pertinent. Une fois avertis, les utilisateurs pourront ainsi choisir de divulguer ou non une information personnelle mais pourront surtout la vendre. En effet, aujourd’hui de nombreux sites récoltent un nombre incalculable de données sans véritablement récompenser l’internaute. Demain, l’utilisateur pourra marchander ses données personnelles afin d’avoir lui aussi une part du gâteau des revenus générés par ce traitement des données. Il ne faut pas interdire cette pratique mais permettre à l’internaute de choisir quoi faire de ses données, les offrir contre des services et produits pertinents, les vendre ou les échanger contre des services gratuits… tout est imaginable.

Craignez-vous le traitement de vos données personnelles ?

Dimitri Marié – @dimitrimarie

Big Data et Smart Data: Nouveaux outils marketing pour une marque

La relation client est un facteur clé de succès sur tous les marchés, la technologie permet aujourd’hui de l’entretenir. Les sources de données intéressantes à prendre en considération se multiplient avec les smartphones, les tablettes, les objets connectés, les réseaux sociaux et les outils web qui transmettent des flux parfois en temps réel. Pour répondre aux besoins du consommateur, les marques ont décidé d’exploiter ces données. Pour cela, les Big et Smart Data ont été développés et la récupération de données est devenue une révolution marketing en ligne car elle représente un actif de qualité pour les marques qui l’utilise sur des milliers de campagnes marketing. Néanmoins, certains problèmes sont à noter sur la collecte, l’exploitation des données et le respect de la vie privée des internautes.

Il y a peu, nous entendions parler de Big Data comme l’outil parfait pour les campagnes marketing pourtant, aujourd’hui, le Smart Data apparaît comme l’outil révolutionnaire pour répondre aux besoins des marketeurs et à quelques problèmes rencontrés avec le Big Data.

Le BIG DATA

Big data

En 2013, le Big Data s’est retrouvé au cœur de toutes les conversations, il apparaissait comme l’outil marketing ultime. Ce Big Data correspond à un gros volume de données sur les utilisateurs du web mais qui est parfois inexploitable et peu utile pour les marketeurs dans la recherche du ciblage parfait. Le Big Data fût une révolution car il permettait de connaître toutes les actions d’un utilisateur, son parcours sur le Web, ses goûts, ses habitudes et bien plus encore. Malheureusement, le Big Data souleva des interrogations sur la collecte de données inutiles pour un bon ciblage qui prenait plus de temps et forcément plus d’argent pour l’analyse et l’exploitation de ces données. Le Big Data doit faire face aux réticences du marketing, pour y répondre, la Smart Data est née pour améliorer l’analyse de données.

Le SMART DATA

Le Smart Data est le processus qui permet de passer de données brutes à informations qualifiées sur les consommateurs. Le système repose sur la collecte d’informations à travers des jeux concours, les réseaux sociaux, les achats lors des passages en caisse, l’utilisation des applications mobiles et la géolocalisation… Après cette collecte, les entreprises doivent être capables d’analyser les informations pour adapter leur message à leur cible au bon moment. Pour cela, le système repose sur une collecte de données sur les internautes mais, contrairement au Big Data, le smart data permet de ne collecter que des données intéressantes pour mieux connaître son client. Ce Smart Data a donc pour but d’améliorer la proposition de contenu pour le client mais également d’augmenter le retour sur investissement des entreprises dans leurs campagnes marketing.

Il est évident que nous allons encore connaître de nouvelles évolutions dans ce domaine qui intéresse de plus en plus les acteurs du marketing.

Dimitri Marié