Novak Djokovic et Adidas s’associent pour réaliser un film !

Adidas - Novak Djokovic - Smashthesilence

L’US Open version 2014 a démarré depuis lundi et Novak Djokovic, actuel numéro 1 mondial, est l’un des grandissimes favoris du tournoi. Quasiment intraitable depuis le mois juin et sa victoire à Wimbledon, il est fort à parier qu’il devrait aller loin dans la compétition cette année encore (les bookmakers le place en favori numéro 1). Alors, dans ce contexte, son équipementier de chaussures, le géant Adidas, a eu l’idée de mener une campagne publicitaire en collaboration avec l’athlète en réalisant un film pendant toute la durée du tournoi pour lequel « Nole » a été nommé au rang de réalisateur.

#SmashTheSilence : les fans acteurs, Novak réalisateur !

Et qui de mieux que Novak Djokovic pour mener un film lorsqu’on sait qu’il possède des talents d’acteurs, sur et en dehors du court, indéniables ? Rappelez-vous de cette scène où le Serbe se lie de complicité avec un ramasseur de balle lors du dernier Rolland Garros.
Basée sur un modèle participatif, cette publicité (ou court-métrage, on ne connait pas encore exactement la finalité du projet), invite les fans du joueur à partager des photos et/ou vidéos sur les réseaux sociaux Twitter et Instagram via le hashtag #SmashTheSilence. Pour cela, Adidas et Novak font appel aux talents d’acteurs de chacun pour leur permettre de transmettre leurs émotions lors des rencontres disputées par ce dernier. Par exemple, après le premier tour facilement remporté, les fans devaient se mettre en scène en posant le doigt devant la bouche et en communiquant le hashtag #NoleFam. Au fil des jours et des matchs joués, d’autres mises en scène vont être proposées afin de faire le buzz autour du joueur mais également (et surtout) de compiler les meilleures publications de la quinzaine pour créer le fameux film.

La tendance du marketing expérientiel digitalisé

L’objectif de cette initiative est bien évidemment de promouvoir le partenariat qui existe entre Adidas et Novak Djokovic mais en donnant la possibilité aux fans du tennisman de jouer un rôle actif au sein de cette campagne de communication. Une nouvelle fois, ce sont les réseaux sociaux qui sont au centre du dispositif, notamment grâce aux nombreux avantages des hashtags, et qui permettent de créer des liens directs entre le joueur, la marque et les spectateurs, favorisant ainsi l’expérience de ces derniers lors de l’événement. Nul doute que les fans de Novak Djokovic vont croiser les doigts pendant tout le tournoi et espérer, encore plus fort que d’habitude, voir leur idole remporter cette édition 2014 de Flushing Meadow pour que le film soit encore plus agréable à regarder. Alors,  « jeu, set, … et watch » ?

Rafaël De Oliveira / @Raf_dragaozito

Adidas détruit le bus de l’équipe de France de Football 2010 et fait le buzz

bus #allin FFF
Je revenais avec vous, il y a quelques temps, sur l’opportunité que représentait la coupe du monde de football pour permettre aux marques de communiquer.
Je présentais les différentes manières pour une marque de communiquer autour de l’évènement ou du contexte du pays hôte. Nous avions vu ensemble l’opération marketing de Nike, qui n’étant pas le sponsor officiel de la compétition devait trouver un autre moyen de communiquer autour l’évènement. Nike avait donc choisit de faire le buzz sur les réseaux sociaux avec sa vidéo en utilisant l’image des grands joueurs sponsorisés par la marque. Adidas est un des sponsors officiels de la Coupe du Monde 2014 et se devait donc de répondre à Nike pour occuper le terrain dans l’inconscient du grand public.

L’opération #allin or nothing

Adidas n’est plus le sponsor de la Fédération Française de Football depuis plusieurs années au profit de Nike. Afin de montrer le soutien de la marque aux Bleus, la marque aux trois bandes a organiser un évènement un peu particulier le 26 Mai 2014. De nombreuses personnes étaient invitées pour assister à la destruction du bus de Knysna qui restait dans toutes les têtes depuis 2010. Adidas explique cette opération pour tenter de faire oublier l’épisode de la dernière Coupe du Monde à tous et permettre aux joueurs de se lancer pleinement dans ce nouvel épisode. « Le bus de Knysna, c’est le symbole fort d’un boulet qui empêche l’équipe de France d’aborder sereinement la Coupe du monde au Brésil. C’est pour cette raison que nous avons décidé de le détruire. » a déclaré Guillaume de Monplanet, directeur de la marque Adidas France.
A noter que les débris du bus seront utilisés par Louis Guillaume Piéchaud pour réaliser une œuvre d’art qui sera vendu aux enchères au profit de l’association Diambars.

Des réactions mitigées

La destruction du bus a fait réagir énormément la Twittosphère. On peut déjà remarquer que l’opération a été efficace car la marque a réussi à faire le buzz. Maintenant, de nombreuses personnes ont été choquées par la destruction de ce bus qui aurait pu être donné à une association, à un club amateur. D’autres ont été très heureux de voir ce bus détruit et voyaient en cet acte un moyen de chasser ce souvenir et surtout envisager la Coupe du Monde plus sereinement.

Une opération marketing déjà réussie

Grâce aux nombreuses réactions, Adidas a réussi son coup qui était de faire parler d’elle autour de l’équipe de France alors que la marque n’est plus sponsor officiel. Afin d’améliorer son image et de répondre aux critiques sur l’opération mise en place, la marque a donc choisi de donner les débris du bus à un artiste pour qu’il réalise une œuvre d’art pour la vendre aux enchères et reverser les gains à une association.

Au-delà du buzz, Adidas a réussi à répondre à Nike dans l’inconscient des gens. En effet, Nike se positionnait comme un acteur de la Coupe du Monde 2014 avec sa vidéo sur les réseaux sociaux. Avec cette opération marketing, Adidas se positionne comme le sponsor des Bleus dans l’inconscient du grand public.
On remarque vraiment l’opportunité pour une marque d’utiliser tous les angles possibles pour communiquer autour de l’évènement.
Nous devrions continuer à entendre parler de l’opération #allin or nothing car Adidas annonce un budget trois fois supérieur à celui de la Coupe du Monde 2014.

Et vous que pensez-vous de la destruction du bus ? La marque a-t-elle réussi son opération marketing ?

Dimitri Marié