NightSwapping, le troc de nuits aux quatre coins du monde

NS accueil+phrase

Alors que les moyens d’hébergements collaboratifs se multiplient au XXIe siècle et que chacun peut trouver celui qui lui convient, les acteurs présents sur le marché adoptent des stratégies différentes. Airbnb, le plus connu de tous, leader incontesté et incontestable du marché prend de plus en plus le virage de la libéralisation. En construisant un modèle économique fort, basé sur de la location « classique », le site américain se hisse à côté des hôtels et autres hébergements réglementés, en prenant par la même occasion ses distances avec l’économie collaborative qui faisait son ADN de base.

A côté de cela, on retrouve des plateformes au concept qui diffère telle NightSwapping. Créée en toute fin d’année 2012 par Serge Duriavig (aussi co-fondateur de Smartbox) sous le nom de Cosmopolit Home (pour les spécialistes de la conso collab qui connaissent déjà !), le Nightswapping est tout simplement le troc de nuits entre particuliers.

Le troc de nuits, ADN de l’économie collaborative

Sur le principe, pas d’argent qui circule, donc, mais uniquement des nuits. Vous hébergez des personnes et en retour vous profitez de ces nuits gagnées pour voyager à votre tour. La possibilité de troc peut se faire sur une chambre à louer chez quelqu’un comme dans une maison indépendante sans que l’hôte ne soit présent. Les standings des logements sont évalués de 1 à 7. Ainsi 7 crédits vous permettent de passer une nuit dans un logement de standing 1 ou 1 nuit dans un appartement de standing 7, et ainsi de suit en en fonction du nombre de crédits que vous possédez.

Un des avantages se situe dans la réservation du logement. Là où beaucoup de plateformes pensent en nombre de personnes (les prix s’envolent avec des logements conséquents), NightSwapping s’est concentré sur le logement uniquement. Cela vous permet donc de réserver pour le même nombre de « nuitées » que vous soyez seul, 2, 3, 4 personnes ! (en fonction tout de même de la capacité d’accueil du logement).

Home NightSwapping 3collaboractifs

Acheter des nuits pour prolonger son séjour

Vous me direz : « Et si je n’ai pas de logement à mettre à disposition, comment je gagne des nuits ? » ou simplement si vous voulez tester avant de devenir un membre de la communauté NightSwapping, il y a toujours possibilité d’acheter des nuits. Une nuit de standing 1 vaut 7€, standing 2 à 14€… jusqu’à standing 7, 49€. Vous pouvez également acheter les nuits qui complèteront un séjour débuté grâce à vos nuits gagnées lors d’un hébergement.

Par ailleurs, pour se rémunérer et assurer la continuité de son service, NightSwapping prend un forfait à chaque séjour acté : un forfait fixe de 9,90€ réglé par la personne hébergée, et ce quel que soient le nombre de nuits du séjour.

Une plateforme conseil en tourisme pour la communauté

NightSwapping mise sur un service qualitatif avec un service « agence de voyages » en phase de se développer. Améliorez votre séjour en les contactant directement, ils vous conseilleront sur les différentes opportunités touristiques locales, une équipe justement cosmopolite est à votre disposition. Par ailleurs plus d’un logement sur trois est validé et contrôlé par l’entreprise.

Côté sécurité, NightSwapping s’est rapproché de l’assureur ALLIANZ. En cas d’incident ou désistement, l’hébergeur est assuré jusqu’à 450K€ et le voyageur a jusqu’à 2500€ pour se reloger et être rappatrié.

PDG

NightSwapping en développement accéléré

Ayant levé 2 millions d’euros en 2014, l’entreprise qui compte 25 personnes dans son effectif sur Lyon et Paris, espère boucler un deuxième tour de table à hauteur de 3-4 millions d’euros d’ici fin 2015 pour accroître son développement.

NightSwapping poursuit tout de même son développement mondial puisque la start-up compte à ce jour 110 000 membres et 30 000 logements à travers plus de 160 pays. Des antennes de la société devraient même ouvrir à Barcelone, New-York, Londres et Montréal.

A mi-chemin entre Couchsurfing, et son principe collaboratif pur, et Airbnb qui se libéralise de plus en plus, NightSwapping se positionne sur un créneau très intéressant. Les adeptes de consommation collaborative apprécieront le principe de troc de nuits quand les hésitants plus consommateurs auront tout de même la possibilité d’acheter des nuitées.

Un bon compromis qui devrait à l’avenir positionner NightSwapping comme un acteur très sérieux de l’hébergement collaboratif !

Fabien Clouet  /  @fabienclouet

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s