Le Tour de France, maillot jaune de l’innovation

Je ne vous apprends certainement rien en clamant haut et fort avec fierté (parce qu’on est français hein !) que le Tour de France cycliste masculin organisé par Amaury Sport Organisation est LE plus grand événement cycliste de l’année. Alors oui, certains diront que les suspicions de dopage viennent trop souvent rattraper les coureurs, mais force est de constater que cela n’y change rien du tout. Il y a toujours autant de monde devant la télévision et sur le bord des routes. Il fallait juste regarder les rue d’Utrecht où se déroulait le contre la montre d’ouverture samedi dernier… pas un mètre de libre derrière les barrières, et ce tout le long des 14 kilomètres du parcours !

Mais bon rien n’est du au hasard. Si le Tour en est là aujourd’hui, plusieurs ingrédients entrent en ligne de compte. C’est tout d’abord grâce aux exploits des champions bien sûr. Ensuite j’oserai avancer que la position forte de la France sur la scène internationale ces dernières 150 années l’ont aidé à construire son prestige. Enfin, un argument qui n’est pas des moindre aujourd’hui : ASO a su et sait toujours créer un positionnement marketing hyper moderne lié à une innovation permanente. L’indispensable du bon n°1 !

Délocaliser, oui mais pour quoi faire ?

Cela ne vous aura pas échappé que le départ de la grande boucle a cette année été donné depuis les Pays-Bas. Mais pourquoi le « Tour de France » ne se passe t-il plus partiellement en France ? Petit rappel donné sur les chaînes de France Télévision ce week-end. Le premier TDF parti depuis l’étranger date de 1954, et c’était déjà… aux Pays-Bas, à Amsterdam exactement. A l’époque, le TDF répondait à une menace grandissante qu’était l’hypothèse de la création d’un Tour d’Europe. Hypothèse qui n’a pas vu le jour.

Si en 1954, le Tour se devait d’innover face à la menace, partir de pays étrangers est devenu aujourd’hui monnaie courante tant l’exposition médiatique est forte. Les rumeurs parlaient même ces deux dernières années d’un éventuel départ depuis le Qatar avec rapatriement en avion jusqu’en France… Bref, inutile de préciser avec cela que le Tour se positionne comme un rdv incontournable du sport mondial. Délocaliser le départ est devenu la nécessité d’un événement désormais international.

Dimension Data et Go Pro, la technologie moderne pour 2015

Au XXIème siècle, l’innovation porte aussi, et surtout, sur la modernisation technologique de l’événement. Ce Tour de France version 2015 voit apparaître deux grandes nouveautés, d’une part le traitement du Big Data grâce au partenariat signé avec pour 4 ans avec la société Dimension Data, et d’autre part l’arrivée plus discrète de Go Pro comme fournisseur officiel de caméra embarquées.

Dimension Data Tour de France 3collaboractifs

Dimension Data va permettre plusieurs avancées technologiques sur ce TDF 2015. Des données d’une grande exactitude seront recueillies par des capteurs en temps réel, installés sous la selle de chacun des coureurs. Cette innovation majeure a vu le jour grâce au partenariat conclu entre Amaury Sport Organisation (ASO) et les 22 équipes participant au Tour.

Le public du monde entier pourra suivre en temps réel les 198 coureurs des 22 équipes et connaître la vitesse de chacun d’entre eux, ainsi que sa position exacte dans la course, par rapport aux autres coureurs, et la distance entre eux – le tout sur un site Web bêta de suivi en direct.

Concernant Go Pro, ce sont 8 caméras au minimum qui infiltreront le peloton. Accrochées au cadre du vélo, pour filmer soit l’avant, soit l’arrière, ces Go Pro permettent d’obtenir des images au plus près de la course, au plus près des émotions des coureurs. Si le dispositif avait déjà été testé l’année dernière, c’est bien la première fois que les images seront utilisées pour les comptes-rendus post-étapes. ASO ne prévoit pas encore de diffusion en direct via ces caméras embarquées mais il y a fort à parier que cela arrive dès l’année prochaine. Une telle innovation est un gage supplémentaire de sécurité, quand on sait que les moto-caméras filment de plus en plus près des coureurs.

Tout ça pour vous dire que si le Tour de France se positionne aujourd’hui en tant que course cycliste la plus prestigieuse au monde, il le doit en partie à sa capacité d’innovation. On attend avec impatience les premiers retours de ces performances technologiques !

Fabien Clouet  /  @fabienclouet

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s