Avec Périscope et Meerkat, le live stream risque d’exploser !

XVM483d9464-d3ea-11e4-98c9-ab1faddc497c

Le live stream : un succès assuré

Aujourd’hui, le live streaming est en pleine croissance. Si de nombreux acteurs tel que Justin.tv, se sont lancés dans cette voie il y a déjà plusieurs années. D’autres se spécialisent dans la diffusion live de jeux vidéos mais aujourd’hui le live streaming éclate à la vue de tous avec deux applications soutenues par des géants du web, des stars.

Merkaat et Périscope sont ces deux applications qui permettent à tout le monde de diffuser ses vidéos par le biais d’un smartphone directement sur les réseaux sociaux. Cette innovation était prévisible avec les succès grandissants de Vine et Snapchat qui permettait le partage quasi instantané de vidéo. Maintenant, les internautes n’auront plus à attendre quelques minutes et peuvent suivre en direct les évènements dans le monde entier.

Preuve du futur succès de ces applications et de l’intérêt dont elles relèvent est que l’ancien conseiller en communication de Barack Obama, Dan Pfeiffer, estime que ces applications pourraient changer l’élection présidentielle américaine en 2016 comme Facebook en 2008 et Twitter en 2012, c’est dire le potentiel !

Il juge également que ces applications pourraient faire à la télévision ce que les blogs ont fait aux journaux en faisant tomber les avantages financiers et structurels. Comme vous l’avez compris, Dan Pfeiffer prédit un potentiel immense à ce concept et à ces applications : « Imaginez si vous pouviez voir à travers les yeux d’un manifestant en Ukraine ».

Après quelques mois d’utilisation, les applications auront crée de nouveaux usages qui même si elles venaient à disparaître perdureront.

Une autre tendance forte qui permet de croire au potentiel de ce type d’application est l’augmentation perpétuelle du nombre de smartphones. En 2014, on dénombrait 1,3 milliards de terminaux de ce type dans le monde et devrait atteindre la barre des 2 milliards d’ici un an.

Ensuite, la consommation de vidéo en ligne est en forte croissance avec des géants tels que Youtube et Daylimotion et la volonté de Facebook de développer sa plateforme vidéo.

Enfin, la mode des selfies sur les réseaux sociaux prouve le besoin un peu « narcissique » des utilisateurs du web de montrer leur quotidien aux autres utilisateurs du web. Quoi de mieux pour satisfaire ce besoin que de se filmer et de diffuser en direct les images de sa vie.

Meerkat explose grâce aux célébrités

Créée à Tel-Aviv en 2012, Yevvo s’est ainsi rebaptisée Air en début d’année, à l’occasion d’une première levée de fonds de 3,7 millions de dollars et d’un déménagement à San Francisco. L’objectif restait toutefois le même : développer des applications vidéo.

Merkaat a vu le jour en mars 2015 et a très vite séduit les célébrités après sa présentation au festival South by South West. La marque Air a donc choisi de se renommer Merkaat car « C’est l’un des animaux les plus sociaux qui existent, il vit et travaille en petits groupes et est curieux, se dressant sur ses pattes pour observer ce qui l’entoure » explique son co-fondateur et directeur général Ben Rubin.

Meerkat a utilisé Twitter pour du Growthacking et se développer très rapidement. Pour cela, les fondateurs ont « dragué » des stars utilisant l’application Vine.  Un buzz qui lui avait permis de collecter pas moins de 500 000 utilisateurs uniques selon différentes estimations.

Une star lui a donné un coup de pouce incroyable pour son développement, Madonna a choisit Meerkat pour relayer la diffusion en avant-première de son nouveau clip Ghosttown. D’autres stars l’ont déjà adopté telles que Jimmy Fallon, Arnold Schwarzenegger, Ashton Kutcher ou Jared Leto et certains sont même rentré au capital. La start-up a même annoncé, il y a peu, une levée de fonds de 14 millions de dollars qui la valoriserait à plus de 50 millions. De grands noms ont participé à ce tour de table, mené par Greylock Partners qui avait investi dans Zora ou Path, tels que Chad Hurley, co-fondateur de Youtube, Universal Music, Comcast Ventures. Ben Rubin est satisfait de ce tour de table surtout car il a réussi à s’entourer de conseillers de haut niveau, qui comprennent le monde des médias ».

Aujourd’hui, Meerkat compte plus de 500 000 utilisateurs et permet de diffuser directement ses vidéos en live sur le web. Mais l’application ne donne pas la possibilité de sauvegarder les flux vidéos, cela rappel le fonctionnement de Snapchat. Cette application est très intéressante pour une communication évènementielle, crée un besoin, un buzz. Une solution pour diffuser sa vidéo via Youtube directement vient de voir le jour. Il suffit d’enregistrer une vidéos sur l’application mobile, de la tweeter avec le hashtag #KATCH, ainsi la vidéo se retrouve directement sur Youtube visible aux yeux de tout le monde.

Périscope soutenu par Twitter

periscope-ios-2

Twitter a décidé de se lancer dans le streaming en rachetant la start-up Périscope en Janvier 2015. Pour être le numéro 1, Twitter aurait mis en place un système coupant accès à Amplify pour les médias se servant de Merkaat. De plus, le réseau social a coupé l’accès de Meerkat au social graph et d’autres options. Périscope pouvait ainsi contacté les célébrités utilisant son concurrent en lui préconisant de les rejoindre car leur concurrent s’essouflait. Grâce à cette stratégie, Périscope s’est rapidement placé dans le Top 20 des applications sur Apple Store pour en faire sortir son concurrent. Pour se différencier de Meerkat, Périscope permet aux utilisateurs et internautes de commenter en direct les images et de les revoir sous 24h. Avec cet outil, Twitter devient un canal de distribution de contenus et plus seulement un canal de réactions aux contenus.

Une fois connecté, l’interface vous propose une sélection de « live » et vous pouvez faire votre choix qui vous semble la plus intéressante. Le PDG, Keyvon Beykpour, souhaite donner la possibilité à chacun d’explorer le monde à travers les yeux d’un autre.

Des applications pour de nouveaux usages

Comme je vous l’expliquais précédemment, Dan Pfeiffer estime que ces applications pourraient changer l’élection américaine de 2016. C’est dire l’importance que ce type d’application pourraient avoir dans le monde politique. Certains politiques l’ont d’ailleurs déjà utilisé. L’équipe de campagne de Nicolas Sarkozy avait périscopé le discours de ce dernier après les élections départementales.

Cet outil est tout de même à prendre avec des pincettes pour le moment car cette vidéo a engendré un grand nombre de réactions négatives en direct.

Il est donc nécessaire de faire très attention avant d’utiliser de telles applications.

Cependant on comprend l’intérêt et le potentiel de ces applications pour une communication instantanée et plus proche de l’internaute. Ces applications permettront également de suivre des allocutions entières et se faire une propre idée sur les programmes, les idées de chaque politique là où les médias ne diffusent que des extraits. On comprend donc qu’une nouvelle forme d’information est née et les médias vont devoir s’y adapter. Pour ces médias traditionnels, ces applications doivent être perçus comme une source supplémentaire d’infos mais aussi d’image. En effet, il est peu probable qu’un journaliste ne se trouve sur tous les évènements lorsqu’ils se produisent. Aujourd’hui, chacun peut devenir reporter d’un jour grâce à ces applications. L’Elysée a déjà utilisé cette application pour diffuser en direct la visite du Président tunisien.

Chaque personnalité peut intégrer cet outil pour se rapprocher de ses fans, et de les engager un maximum.

Pour le Washington Post, les candidats pourront ainsi périscoper leur campagne, les parlementaires leurs déclarations lors de campagne présidentielle de 2016 aux Etats-Unis.

De nouveaux usages : de nouvelles problématiques

Si on peut imaginer tellement de nouveaux usages grâce à ces applications, il est donc obligatoire de dégager certaines craintes quant à ces usages.

Tout d’abord, le streaming étant très difficilement vérifiable, la pornographie risque de faire son apparition sur des vidéos qui peuvent être vues par des mineurs. La propagande des organisations terroristes et leurs massacres seront très difficilement contrôlables. Cette avancée doit elle permettre de diffuser des images choquantes sans pouvoir les bloquer.

De plus, des problèmes de droit d’images risquent d’apparaître lors de la diffusion d’évènements sportifs, de films ou de spectacle culturel. Les organisateurs des compétitions de la LFP envisagent déjà d’installer des brouilleurs dans les stades. Malgré cela, il sera très difficile et très coûteux d’empêcher tout le monde de diffuser du contenu. Il est sûr que les chaines de télévisions détenant les droits d’exploitation risquent de s’organiser pour ne pas perdent leur exclusivité. La LFP avait annoncé, il y a peu que la diffusion d’images par Vine lui faisait perdre 10 millions d’euros. Vous imaginez bien que si un simple spectateur peut diffuser le match ou l’évènement en direct, les pertes seront nettement plus importantes. Ensuite, le droit à l’image est remis en question car chacun pourrait être filmé à son insu et diffuser en direct contre son gré.

Face à ses futures problématiques, le co-fondateur de Meerkat, Ben Rubin fait confiance à la communauté pour signaler les contenus inappropriés. Périscope rappelle, quant à elle, que les utilisateurs sont les responsables du contenu diffusé pour ne pas être attaquable par la suite. De nombreux problèmes sont à prévoir avec ce nouvel usage mais de grandes opportunités également.

C’est pourquoi le secteur pourrait attirer des géants du Web tels que Facebook, Youtube ou Dailymotion qui étaient frileuses avec cette option du live mais qui pourraient très vite changer d’avis avec le succès de Meerkat et Periscope.

Dimitri Marié – @dimitrimarie

Publicités

Une réflexion sur “Avec Périscope et Meerkat, le live stream risque d’exploser !

  1. Pingback: Merkaat lance son module livestream pour toutes les pages web |

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s