Animer sa start-up sur les réseaux sociaux : quels bons réflexes à avoir ?

 accessories-593298_1280

Une start-up, par définition, est une jeune entreprise (issue très souvent du monde digital) qui se lance avec l’esprit d’un développement ultra-rapide (majoritairement des ! Ouverture du capital, levée de fonds, déploiement à l’étranger, recrutement de nombreux salariés, acquisition de nouveaux locaux… Tous ces termes sont bien évidemment inscrits dans la tête des entrepreneurs qui espèrent faire de leur idée de départ une véritable succes story ! Mais avant de parler de tout cela, il s’agit d’abord de réussir à parler, et faire parler, de son entreprise. Et le monde du social media possède des possibilités (quasi) infinies pour mener une stratégie de communication performante qui puisse booster le développement de la start-up. De Facebook à Twitter en passant par Instagram, Youtube ou même Snapchat et Pinterest, de nombreux outils peuvent être choisis pour atteindre des résultats intéressants, il suffit de savoir les utiliser de la meilleure façon possible et avoir quelques bons réflexes.

Faire des réseaux sociaux un journal intime 2.0

Sur les réseaux sociaux, les fans, followers, ou tout autre nom donné aux membres qui aiment une marque, attendent de l’exclusivité. En effet, si aucune valeur ajoutée au produit ou service classique n’est apportée, le client ne verra pas l’intérêt de suivre la marque. Il faut du contenu personnalisé, qui puisse s’adresser directement au client-consommateur, et, dans le meilleur des cas, qui montre de temps en temps la vie de la start-up. Il faut donner à l’entreprise un visage humain pour que le fan ait un regard privilégié sur le quotidien de l’entreprise et son avancée.

La promotion ? Oui, si elle est accompagnée d’une expertise pro

Toutes les start-up ne possèdent pas une innovation technologique de même valeur. En fonction du service, la promotion se fait sur les éléments purs de la technique adoptée ou au contraire sur le fonctionnement général du service. L’idée, ici, est de savoir parler à ses consommateurs d’une façon claire, précise, et qui montre l’implication, le sérieux et les compétences professionnelles de l’ensemble des métiers de l’entreprise. Des explications sur le concept permettent de mettre en avant ses avantages concurrentiels et, lorsqu’elles sont bien réalisées, peuvent amener à stimuler l’audience. Ainsi, des échanges peuvent s’installer entre les consommateurs et la start-up, valorisant encore plus l’expertise son expertise et renforçant sa légitimité sur le marché.

Utiliser la méthode du « Lean Start-up »

Le « Lean Start-up » est une méthode d’expérimentation où chaque étape de développement est testée pour validation avant de pouvoir passer à l’étape suivante. Sur les réseaux sociaux, il peut être judicieux d’appliquer cette méthode en testant des publications différentes (photos, vidéos, textes, questions, articles, …) et en analysant leurs performances. Ainsi, en fonction du type de contenu, de la réaction des fans, de leur engagement et de la viralité des publications, une ligne éditoriale peut se détacher pour répondre au mieux aux attentes des consommateurs.

Identifier ses ambassadeurs… et les impliquer (partiellement) dans l’aventure

Pour toute marque, et sur tout réseau social qui soit, il existe des ambassadeurs ! Ce sont ces consommateurs, ou plutôt consom’acteurs, qui n’hésitent pas à vanter les mérites de leur marque préférée pour la mettre sur le devant de la scène. Bien souvent, ils créent déjà des contenus sur un blog qu’ils tiennent ou sur leurs propres comptes sur les réseaux sociaux. Ces contenus peuvent alors être une véritable mine d’or d’inspiration pour une start-up puisque, bien souvent, ils ressemblent à des retours d’expériences sur des tests du produit ou du service, avec donc des feedbacks intéressant à en tirer. Mais on peut aller encore plus loin ! En effet, il peut être judicieux de rentrer en contact avec ces « brand evangelists » pour en faire de véritables testeurs des nouveaux produits ou des nouvelles fonctionnalités lancés par la start-up. Ils se sentiront investis d’une mission pour la marque qu’ils adorent et la start-up n’en sortira que gagnante avec des tests-consommateurs, des retours qualité mais également des relais de communication pour mettre en avant toutes les nouveautés.

 –

Rafaël De Oliveira / @Raf_dragaozito

Publicités

2 réflexions sur “Animer sa start-up sur les réseaux sociaux : quels bons réflexes à avoir ?

  1. Pingback: Le Growth Hacking : Objectif croissance. |

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s