Les applications mobiles videos pour enfants arrivent

Je me rappelle avoir vécu l’intrusion du PC sous OS Windows 98 dans ma famille. C’était fin des années 1990. Un nouvel arrivant des plus plaisants à l’époque, pour nous, enfants que nous étions, mais qui ne nous était confié qu’avec mesure et autorité par mes parents (1h par jour maximum !), plutôt prudents sur le sujet. Je me rappelle également les débats houleux (toujours avec mes parents) qui faisaient rage régulièrement concernant l’utilisation des moyens de liens sociaux inédits qu’a permis le web : MSN puis l’apparition de Facebook. On en rigolerait maintenant quand on voit l’importance qu’ont pris les ordinateurs, tablettes et smartphones dans notre vie du quotidien et le nombre croissant d’utilisateurs de Facebook ou Twitter.

Alors promis, je ne raconterai pas ma vie dans cet article. Cependant, à chaque génération suffit sa révolution et ses changements dans la société. Pour les adultes, maîtres de leurs choix, c’est un mouvement à suivre, ou non. Pour les enfants, en revanche c’est une toute autre histoire ! Comment vivre la plongée dans ce monde qui nous ouvre grand les bras mais où la digitalisation et toutes les (r)évolutions sont conçues pour les adultes ?

Si je vous avais, ici-même, déjà présenté les premières solutions e-mail destinées aux enfants, c’est de vidéo qu’il sera question, car Vine et Youtube viennent tout juste d’annoncer leur lancement dans le secteur de la jeunesse.

Vine Kids, éveil video pour enfants ou attaque du marché des parents ?

L’application Vine, propriété de Twitter depuis 2012, permet de mettre en ligne des videos de 6 secondes qui tournent en boucle. Vous la postez par exemple sur votre compte twitter avec le commentaire de votre choix. Rencontrant beaucoup de succès auprès des adolescents et étudiants, l’application a décidé de décliner sa version aux « beaucoup » plus jeunes.

Vine Kids, qui est le nom de l’application repose sur un principe extrêmement simple. Vous téléchargez l’application pour votre enfant qui y a accès sans avoir besoin de créer un compte. L’enfant fait ensuite défiler autant de vidéos qu’il veut. Ces dernières sont diffusées par l’éditeur de l’application qui les contrôle donc toutes. L’enfant ne peut créer aucun contenu video ni publier comme c’est le cas avec la version pour adulte.

Vine Kids propose là une façon très simple mais originale d’initier les enfants, futurs appli addicts, aux rudiments de Vine. On pourra y voir pour les médisants une potentielle manière d’aller recruter des utilisateurs pour Vine sur un autre marché, pas celui des enfants mais celui des parents trentenaires pas encore séduits par le concept Vine !

Vine Kids 3collaboractifs

Youtube Kids, la plateforme de chaînes videos pour les plus jeunes

Une autre entreprise vient d’annoncer son lancement sur ce marché : Google via le site de partage de videos Youtube. En 2015, Youtube est un acteur incontournable de la video, même si certains, comme Facebook, essaient de lui mettre des bâtons dans les roues.

Sur Youtube, on trouve de tout, et donc également le « n’importe quoi » qui va avec. S’il devient très compliqué pour les parents de contrôler l’activité de leurs enfants sur ce type de plateformes, une initiation est à faire. Et c’est ce que veut proposer Youtube Kids. La plateforme qui sera uniquement disponible sous forme d’application dans un premier temps proposera des dessins-animés et des contenus adaptés aux plus jeunes. Youtube Kids pourra être contrôlée par les parents qui auront même la possibilité de limiter le temps passé par leurs enfants dessus en prévoyant une minuterie !

Lentement mais sûrement nous y venons. Le web et les nouvelles technologies pour les enfants deviennent un sujet d’importance et les choses bougent. Et c’est un bien car le web ne doit pas être pris à la légère. Il existe très probablement de nombreuses autres applications, plus anonymes, destinées aux enfants en bas-âge, mais force est de constater que l’effet de masse prend souvent le dessus dans les usages et que les jeunes n’en sont pas plus épargnés que les adultes. Google et Twitter commencent à s’armer en applications, peut-être serviront-elles à satisfaire les premières curiosités digitales de nos enfants !

Fabien Clouet  /  @fabienclouet

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s