Weezic, nouvelle réalité augmentée de la musique classique

Weezic 3collaboractifs

Apprendre à jouer d’un instrument de musique ! Qui n’en a pas rêvé au fond de son âme poétique. J’y pense en tous cas de temps à autres, en souvenir de soirées lycéennes à jalouser celui qui jouait (bien) de la guitare, parce qu’il avait la classe (et la cote). Si un site comme Meludia qui présente une méthode d’apprentissage totalement intuitive, je pense aujourd’hui avec un peu plus de recul, que le vrai plaisir musical, on le prend à voir un artiste exceller et s’éclater en jouant sur son instrument moins « grand public » que la simple guitare.

Mais là n’est pas réellement le problème. La difficulté la plus forte pour apprendre à jouer de la musique, et bien c’est justement l’apprentissage ! Rappelez-vous au bon souvenir des partitions de musique qu’il faut déchiffrer et connaître sur le bout des doigts, des longues heures de solfège passées à reconnaître chaque note, chaque enchaînement. Une véritable étape qui vous transforme en mordu de musique ou vous fait lentement glisser vers l’abandon.

Face à ce constat, une start-up a décidé de proposer une solution innovante de partitions numériques, cette start-up, c’est Weezic!

Weezic propose des partitions intelligentes

La société Weezic créée en 2011 par Grégory Dell’Era et Nicolas Arbogast s’est donc lancée dans un défi de taille : révolutionner le monde musique classique en passant par son élément de base : la partition. Musiciens tous les deux, l’un à la flûte et l’autre au piano, Grégory diplômé de l’Ecole des Mines ParisTech, et Nicolas, passionné de développement logiciel, ont donc poussés leurs recherches en partant d’un constat de base, celui que 90% des musiciens débutants travaillent seuls chez eux des morceaux qui sont souvent faits pour êtres joués à plusieurs.

Mélangez le cocktail de leurs compétences techniques et technologiques avec celui de la musique, vous obtenez Weezic.

Weezic vous propose des partitions intelligentes dotées de multiples atouts. Lorsque vous jouez, les technologies de traitement du signal sonore sont capables de détecter, grâce au micro de la tablette, si les notes sont jouées correctement et en rythme. Les notes apparaîtront en vert si elles ont été parfaitement interprétées et en rouge si les progrès restent à faire. La conception intelligente permet également de tourner la page des partitions dès que vous arrivez en fin de page.

Parallèlement à cela, Weezic vous offre également une approche plus collective en créant un véritable orchestre virtuel programmable pour chaque partition. Adieu la frustration de jouer une partition de musique tout seul dans son coin quand l’essence même de la musique est l’ivresse qu’elle provoque par son partage ! Avec un tel concept le musicien a l’avantage de pouvoir personnaliser le tempo, accorder ou même supprimer n’importe quels instruments de la partition !

La digitalisation de la musique en marche

Weezic c’est donc une histoire qui décolle depuis presque deux ans désormais. Après deux années de travail technique sur leur technologie intelligente, la start-up a multiplié gains de concours et levées de fonds pour rassembler pas loin d’un million d’euros indispensables à une croissance importante.

Aujourd’hui l’entreprise propose sur son interface web pas loin de 1000 partitions adaptées en réalité augmentée. Vous y trouverez également un nombre conséquents de partitions simples en accès libre. Car ce que ne disent pas les lignes de musiques, c’est la situation actuelle du marché. En France c’est 5 sociétés qui se partagent le marché de la partition musicale. Weezic travaille déjà avec plusieurs d’entre elles pour s’attaquer à la révolution numérique musicale !

Si elle séduit les musiciens du monde entier avec un grand nombre d’étrangers adeptes des partitions en réalité augmentée, l’objectif de Weezic est, à terme, de conquérir le marché des conservatoires et écoles de musique afin d’apporter cette dimension nouvelle dans l’apprentissage de la musique classique.

Derrière cette remarquable mise en place de la technologie au service de la musique, je mettrai tout de même un bémol lié à ma position d’utilisateur non musicien. L’interface web minimaliste ne rend pas forcément la navigation idéale malgré la richesse de ses contenus, un détail qui ne marquera pas forcément les adeptes de musique, présents uniquement pour jouer, et ils auront bien raison !

Weezic célèbre la musique numérique, la musique de demain, musiciens foncez-y !

Fabien Clouet  /  @fabienclouet

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s