Kubb : révolution informatique ou simple feu de paille ?

Kubb 3collaboractifs

Si vous avez suivi le CES de Las Vegas de près, vous aurez peut-être remarqué dans le contingent de représentants français la start-up toulousaine Kubb de Jean-Christophe Ambert. Kubb est tout simplement un mini-PC cubique de 12 cm de côté, qui à l’avantage de pouvoir se connecter à tous vos supports : télévision, tablette… Une mini unité centrale en quelque sorte ! Un produit qui tombe à pic dans une ère du tout mobile où le PC comme on l’a connu à l’origine semble amené à disparaître.

Windows présent pour prouver que la tendance n’a pas encore enterré le PC

Si je vous faisais part il y a plusieurs mois de la guerre des systèmes d’exploitation qui fait plus que jamais rage, il semblerait que le PC n’est pas si mort qu’il n’y paraît. Le Journal du Net faisait récemment état du type de connexion sur le site media linternaute.com, premier site français d’actualité. Ce qui est intéressant à remarquer est la forte présence de connexions via Windows, qui est principalement représentée par les systèmes d’exploitation des PC. Preuve en est que la société de Bill Gates, Microsoft, n’est pas à enterrer si vite dans ce combat, malgré la croissance extrêmement forte du marché mobile et la présence incontournable de Google (avec Android) et Apple. Alors oui, ces statistiques n’ont rien de généraliste, oui les tendances du marché se dirigent plutôt vers celui des appli mobiles, relayant au second plan le système des « sites web » développés avec le système des navigateurs. Mais Microsoft est toujours devant, bel et bien devant. Cette avance, elle la doit surtout au marché de l’entreprise qui utilise le nombre le plus important de matériel informatique.

Sur le marché des particuliers, la guerre fait plutôt rage autour de l’hybride « ordinateur/tablette » qui est devenu le cheval de bataille de Microsoft avec la Surface Pro, matériel sur lequel l’entreprise américaine à miser énormément pour combler le retard qui la sépare d’Apple et de ses iPad, MacBook et j’en passe. D’autant que sur le marché mobile, Microsoft est quasi inexistant, tant sur le marché des terminaux que celui des OS.

Statistiques OS Linternaute 3collaboractifs

Bref, si le marché des professionnels s’y accroche encore, celui des particuliers semble l’oublier de plus en plus. L’unité centrale telle qu’on la connaît serait donc en voie d’extinction (bien que les chiffres ci-dessus prouvent qu’elle est encore une des espèces informatique qui peuple le plus la planète), c’est irrémédiable.

Et Kubb dans tout ça ?

Si je ne vous ai pas perdu avec cette première partie, c’est donc la question que vous vous poserez. En soit, la start-up toulousaine n’a rien inventé, le mini-PC existe déjà depuis plusieurs années et quelques sites les classent selon leurs rapport qualité/prix. Les meilleurs produits du marché sont ceux issus de la marque Zotac, dont vous n’avez sans doute jamais entendu parler. 01net place même Kubb comme le 9e mini-PC le plus intéressant.

Mais j’ai lu sur d’autres sites que Kubb n’avait que le mérite du coup marketing, je dirais plutôt que Kubb a justement le mérite du coup marketing. L’unité centrale classique prend trop de place et le mini-PC n’est pas encore rentré véritablement dans nos mœurs de par son format pas forcément séduisant. Kubb mise donc toute sa stratégie sur l’esthétisme de l’objet : un cube de décoration stylisé et changeable qui vous permet d’installer votre PC n’importe tout, sans que quiconque ne connaissant pas l’objet puisse soupçonner que ce soit un PC.

Le tout connecté est également un des gros avantages des mini-PC. Fini l’écran unique relié à votre tour. Vous pouvez y connecter tous vos terminaux.

Plus cher que ses concurrents, Kubb se lance sur le marché de l’épuré, simple, beau et performant qui n’est pas sans rappeler la stratégie d’un certain Steve Jobs. Si des versions plus poussées en capacités techniques sont en préparation, Kubb vise surtout le marché du luxe et de la décoration. Une version avec une coque en plaqué or est déjà existante (prix 2500€).

Alors simple feu de paille ou révolution informatique qui relancera le PC ? L’avenir nous le dira. En attendant, Kubb permet grâce à sa présentation à Las Vegas de mettre un coup de projecteur sur ce monde des mini-PC plutôt méconnu.

Fabien Clouet   /   @FabienClouet

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s