Peerby : la start-up qui vise le partage d’objets en instantané

Peerby Logo 3collaboractifs

Pour les assidus de l’actualité web et des levées de fonds de start-up, vous aurez, comme moi, découvert ces derniers jours la start-up néerlandaise Peerby. Car l’actualité de l’entreprise, c’est sa récente levée de 1,7 millions d’euros auprès d’investisseurs et business angels européens et nord-américains. Mais plutôt que vous parler de développement d’entreprise, c’est au concept de Peerby que je m’attacherai aujourd’hui.

L’économie collaborative en mode instantané

L’économie collaborative a mis du temps à se faire une place dans notre société, mais le processus est désormais en route. Avec le covoiturage et le co-hébergement en figures de proue, un domaine comme celui du prêt d’objets commence à se faire sa place.

Ce dernier, c’est le secteur sur lequel se fait petit à petit la start-up Peerby. Sur la plateforme disponible sur le web ou sur mobile, vous soumettez une demande avec un texte court, ou vous répondez aux autres membres qui ont besoin d’un objet. Il vous est possible de demander toutes sortes d’objets : perceuse, barbecue, sac à dos, manteau, instrument de musique…

L’entreprise a décidé de ne pas inclure dans son système de transaction une sécurité avec : cautions, assurances, transactions financières… Le principe est basé sur la demande rapide et simple pour que la réponse soit rapide et simple. Les deux personnes intervenant dans l’échange sont mises en relation via une messagerie instantanée pour se retrouver. Ensuite ils se débrouillent entre eux.

Actuellement, si vous recherchez une perceuse aux Pays-Bas, Peerby estime qu’il y a 85% de chances que vous en trouviez une et le tout dans un délai moyen de 30 minutes ! Et c’est gratuit !

Peerby Annonces 3collaboractifs

Plus de proximité pour encore plus de rapidité

30 minutes, c’est un délai extrêmement court, mais apparemment pas assez pour les dirigeants de Peerby qui ambitionnent de réduire ce délai proche de la seule minute dans les espaces géographiques où ils sont fortement implantés.

Pour cela, la start-up doit prendre en main son développement en communiquant dans des lieux ciblés plutôt que de favoriser une croissance nomade pas forcément en accord avec son concept de rapidité. C’est là le chemin que prend Peerby avec sa levée de fonds. L’entreprise a dors et déjà annoncé vouloir se lancer dans 50 villes américaines dans l’année à venir.

Avec 100 000 utilisateurs mensuels actifs dans son espace de développement actuel (Pays-Bas, Belgique, Berlin et Londres) Peerby n’est pas encore très connu, mais cela pourrait se faire vite ! Sa capacité à séduire les investisseurs alors que le système est totalement gratuit cache sans aucun doute des ressources de développement fortes.

Mais la nouvelle, importante de l’émergence de Peerby, c’est surtout l’émergence de la segmentation du marché de l’économie collaborative. Une preuve de sa démocratisation constante ! Si les utilisateurs cherchaient avant tout de la confiance et de la qualité, Peerby entrouvre à grande vitesse le segment de l’économie collaborative en instantané. L’avenir de l’échange d’objets ? « L’avenir », c’est justement lui qui nous le dira !

Fabien Clouet   /   @FabienClouet

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s