Les réseaux sociaux au service de l’évènementiel

Aujourd’hui, l’utilisation du digital au sein de l’évènementiel s’accroît et devient un outil marketing important.

Les réseaux sociaux sont donc un nouvel outil pour promouvoir, avant, pendant mais aussi après l’évènement. En amont de l’évènement, les organisateurs informent, valorisent, interrogent la communauté et dynamisent leur image. Puis pendant l’évènement, les organisateurs commentent, connectent, reportent aux absents ce qu’il se passe. Enfin, après l’évènement, les organisateurs débriefent, informent, valorisent leurs résultats et interrogent leurs clients.

Il y a donc 4 étapes clés dans l’évènementiel sur les réseaux sociaux. La première est de planifier ses contenus pour ne pas subir le manque de temps lors de l’évènement. Puis, il s’agit de diffuser les informations sur les réseaux les plus pertinents. Ensuite, il s’agira d’animer sa communauté et de répondre à ses interlocuteurs. Enfin, les organisateurs devront raconter une histoire pour valoriser l’évènement en engageant les participants et les potentiels clients.

réseaux-sociaux_live-événementiel

Avant l’évènement

Avant l’événement, il s’agira de faire le buzz, créer l’intérêt et fédérer la communauté autour de ses valeurs et de l’évènement. A quelques semaines de l’évènement, la communication digitale aura pour but de motiver les potentiels participants.

Les organisateurs doivent donc commencer par la création de « pages spéciales » dédiées à l’événement sur les principaux réseaux sociaux pertinents pour s’adresser à la cible visée afin de susciter l’intérêt des internautes : Facebook, Twitter, Viadeo, LinkedIn, Instagram, Google+, Pinterest. Ensuite, les organisateurs doivent créer l’intérêt des fans, followers en apportant des informations exclusives sur l’évènement (conditions d’entrée, guest stars, programme, revue de presse). Il s’agira également d’animer la communauté avec des jeux-concours, des jeux autour de l’évènement. Dès le départ, nous comprenons qu’il est obligatoire pour les organisateurs de planifier les actions sur les réseaux sociaux mais également de dédier au moins une personne pour ces outils marketing. Ce constat va se renforcer pendant l’évènement.

Pendant l’évènement

Pendant l’événement, les organisateurs devront animer la communauté, faire parler de ce qu’il se passe lors de l’évènement. Pour cela ils devront recueillir des témoignages des participants, des tweets des observateurs et les partager au plus grand nombre. Le live tweet est donc aujourd’hui au centre de l’organisation d’un évènement notamment grâce à la création d’un hashtag officiel de l’évènement qui permet de suivre une discussion sur un même sujet. Mais le travail du community manager lors d’évènement sera aussi de répondre aux utilisateurs des différents réseaux sociaux. Cela permettra à l’organisation d’entretenir une relation privilégiée avec sa communauté. Il devra également modérer les réactions sur les réseaux sociaux qui peuvent être parfois très difficiles envers certaines personnes.

Enfin, la création de contenu par les organisateurs sur les lieux de l’évènement permettra aux absents de participer à l’évènement. Pour ma part, ce contenu est à très forte valeur ajoutée pour les fans et followers qui seront beaucoup plus enclin à partager, retweeter, commenter ou aimer les publications. Les organisateurs peuvent également mettre en place des dispositifs pour encourager les participants à partager directement sur leur mur des photos de l’évènement.

Après l’évènement

Il est primordial pour les organisateurs d’avoir une stratégie à long terme et donc la volonté d’entretenir la relation avec les fans pour les prochaines éditions. Pour cela, les organisateurs auront la possibilité de faire le point sur les résultats, l’ambiance et devront continuer à engager la communauté avec des contenus intéressants. Ces publications devront être rapidement effectuées afin de profiter de l’enthousiasme des participants qui seront beaucoup plus à même de partager, aimer et commenter le contenu. Si l’évènement a été un succès, il faudra toujours communiquer sur les valeurs de l’évènement, sur l’ambiance, les temps forts… Les organisateurs peuvent également remercier les participants, les ambassadeurs sur les réseaux sociaux et chercher à obtenir des ressentis des participants. Enfin, le community manager devra tirer un bilan de l’image et de l’ampleur de l’évènement sur les réseaux sociaux.
Une fois le bilan effectué, il ne reste plus qu’à tirer des enseignements pour améliorer les éditions futures.

Et vous quel évènement avez-vous suivi ou partagé ou vécu sur les réseaux sociaux ?


Dimitri Marié – @dimitrimarie

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s