Paypal lance Pay@table, système de paiement par smartphone

Paypal 3collaboractifs

Déjà lancée dans le partenariat de paiements mobiles avec des entreprises telles que McDonalds ou Uber depuis presque deux ans (pour commander ses menus ou ses véhicules de tourisme avec chauffeurs directement sur son mobile et payer avec son compte Paypal), l’entreprise américaine Paypal a décidé de passer la vitesse supérieure en se lançant désormais à l’assaut d’espaces géographiques pour son système de paiement via smartphone.

Paypal, le géant de l’interface de paiement

Pour rappel, l’entreprise Paypal est une filiale du groupe Ebay, qui est spécialisée dans le paiement en ligne. La plateforme permet de payer des achats, recevoir des paiements ou encore d’envoyer et de recevoir de l’argent. Son but est de simplifier les transactions financières en ligne en permettant aux utilisateurs de n’utiliser qu’une adresse mail et un mot de passe au lieu de l’ensemble de leurs coordonnées bancaires à chaque transaction. Paypal, c’est également 148 millions de comptes à travers tous les pays du monde, 27 milliards de dollars de paiements recensés sur sa plateforme, et un chiffre d’affaire estimé à 6,6 milliards de dollars.

Nancy, ville test d’un dispositif inédit pour pay@table

C’est donc la ville de Nancy qui a été choisie par la filiale d’Ebay pour être la ville-test. Le système de paiement sera donc intitulé Pay@table et est prévu pour mi-septembre. Il offrira aux personnes possédant un compte Paypal la possibilité de payer leur addition aux cafés, bars ou dans les restaurants directement depuis leur mobile.

Le fonctionnement est simple. Le serveur donne le numéro de table aux clients, qui une fois sur l’application Paypal sélectionne la ville (Nancy donc), l’enseigne de restauration dans laquelle il est, puis le numéro correspondant à sa table. Le client verra apparaître sur son smartphone sa « facture digitale », il lui est possible de ne régler qu’une partie de la facture s’il veut la partager avec les autres personnes qui sont à sa table. Pour confirmer le paiement et rassurer le serveur sur la garantie de la transaction, un code commun est alors envoyé aux deux parties, la caisse enregistreuse d’une part et le smartphone du client d’autre part. Pour récupérer les informations du ticket de caisse, la plateforme Paypal est intégrée aux solutions de caisses enregistreuses des magasins.

Un développement progressif

Si une trentaine d’enseignes ont déjà donné leur accord pour accueillir le système de Paypal, l’objectif à moyen terme est de généraliser le principe à tous les commerces « physiques ». L’expérience sera considérée comme réussie à partir du moment où un nombre important de personnes utilisera cette solution mobile de paiement. Paypal ne s’y trompe pas. Si l’entreprise a convenu d’un partenariat avec la ville de Nancy qui la soutient, elle a également fait ce choix pour deux raisons. D’une part le nombre d’utilisateurs déjà existants de la plateforme web de paiement y est plus important qu’à d’autres endroits. Et d’autre part, la forte communauté étudiante présente, (avec notamment les trois universités, l’école de commerce et l’école d’ingénieurs) devrait leur permettre d’atteindre une cible beaucoup plus réceptive au changement et à l’innovation.

paiement mobile

Côté transaction, Paypal prélève 25 centimes d’euros minimum par paiement auquel vient s’ajouter une commission de 1,4% à 3,4% du total de la transaction. Cette solution de paiement est déjà testée dans un quartier de Berlin, mais c’est la première opération du genre menée en Europe sur une ville entière de la part de l’entreprise américaine. L’objectif pour Paypal sera de généraliser son dispositif à tout l’hexagone courant 2015.

Le début d’un long processus

En France ou même dans toute la société occidentale, la transition n’est pas la plus simple à effectuer. Passer au paiement mobile, où l’on pourrait même imaginer notre téléphone mobile remplacer matériellement notre carte bancaire, consiste tout simplement à révolutionner un système adopté par toute la société : celui du paiement par carte. On peut imaginer sans problème dans les années à venir des solutions de paiement entièrement intégrées sur smartphone, c’est en tous cas un objectif à moyen terme. Paypal exploite même actuellement une opportunité de paiement liée à une reconnaissance par un système d’empreinte digitale avec notamment le Galaxy S5 développé par Samsung qui permet cette évolution technique.

Ce qui est certain, c’est que Paypal met tous les moyens en œuvre pour développer des solutions de paiement complètement différentes de ce qui se fait actuellement avec nos cartes bancaires. Car si les marchés occidentaux familiarisés à ce système bancaire ne sont pas totalement matures pour ce changement, il est fort probable que les pays émergents d’Afrique, d’Asie ou d’Amérique du Sud, beaucoup plus ouverts que nous à ce changement se jettent dans la bataille très bientôt.

Profitez bien de vos cartes bancaires, elles auront peut-être disparu dans dix ans !

Fabien Clouet

Publicités

2 réflexions sur “Paypal lance Pay@table, système de paiement par smartphone

  1. Pingback: Solutions de paiement sur mobile : la guerre a déjà commencé ! |

  2. Pingback: Snapcash : Snapchat se lance à son tour dans le paiement mobile ! |

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s