Owlcamp : le camping entre particuliers

Owlcamp2

On a déjà parlé sur ce blog des différents hébergements collaboratifs qui existaient et des différentes fonctionnalités qu’ils proposaient. En cette première semaine de vacances scolaires, j’aimerais mettre à l’honneur l’hébergement qu’on apprécie de façon sauvage ou organisée, dans le luxe ou un environnement rudimentaire, mais qu’on apprécie avant tout lorsqu’il fait beau : le camping !

Le camping en mode économie collaborative : ça donne des tentes plantées au fond de votre jardin moyennant rémunération si vous êtes l’hôte, le contraire si vous décidez de voyager en vous adonnant à cette pratique. Plusieurs plateformes du genre existent en France telles que Gamping.fr, campinmygarden.com, camping-garden.com ou encore campedansmonjardin.com, mais c’est de Owlcamp que je parlerai aujourd’hui.

Owlcamp, la jeune intuitive

L’entreprise a été créée il n’y a même pas un an, en septembre 2013 exactement. A l’origine de ce projet on trouve trois personnes : Emeline Foissey, Baptiste Ducatel et Robin Parisi, tous encore étudiants ou fraîchement diplômés. Emeline s’occupe de la communication autour du projet pendant que Baptiste et Robin sont attachés au développement de l’interface web et de l’appli mobile.

Owlcamp est la première application de camping collaboratif disponible sur l’Apple Store qui propose un système de géo-localisation : elle renseigne de toutes les offres qui sont à proximité de votre position. L’application pour Android devrait bientôt arriver.

De l’échange et des rencontres en toute sécurité et simplicité

L’inscription sur la plateforme permet d’être à la fois campeur et hôte. Lorsqu’on est hôte, il suffit de préciser les conditions de locations du terrain ainsi que les caractéristiques : s’il y a un accès wifi par exemple, une salle de bain, l’électricité, des toilettes, la possibilité de profiter d’un barbecue, de vélos ou même d’emprunter une tente. Concernant la contrepartie, elle est généralement financière mais vous n’êtes pas obligés de facturer une location de terrain, vous avez également la possibilité de proposer des nuitées gratuites.

L’hôte ne peut accepter qu’une seule offre à la fois, peu importe le nombre de personnes étant regroupées sous cette seule demande. Pour la protection des données, aucune adresse n’est renseignée sur le site, seul les hôtes sont habilités à donner leurs coordonnées une fois qu’ils acceptent la demande.

 Owlcamp 3collaboractifs

S’il fait grincer des dents les campings, l’activité de location d’une partie de son jardin n’est pas illégale en France. Il est effectivement possible pour un particulier d’accueillir jusqu’à 20 campeurs sur son terrain (ou 6 véhicules) et de facturer ce service.

Pour Owlcamp, bien que le business model ne soit pas encore au point, la jeune entreprise poursuit son développement en espérant agrandir sa communauté et accroître son développement à l’international. La plateforme sera bientôt disponible en quatre langues : objectif Europe dans un premier temps. Car si les campeurs sous tentes peuvent fuir de temps à autre les fortes chaleurs du soleil, les créateurs n’espèrent eux qu’une seule chose : sortir de l’ombre et suivre la courbe du soleil jusqu’à son Zénith !

Fabien Clouet

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s