Roland-Garros a redoré son positionnement avec IBM

Il faut bien le dire, en ce moment si l’on vous évoque les mots « herbe » et «  gazon », vous passerez totalement à côté de la victoire du golfeur Martin Kaymer à l’US Open, et ça tombe bien parce comme tout le monde vous vous en moquez ! La seule, l’unique chose qui compte en ce moment c’est la COUPE DU MONDE !!! Toute la planète est branchée H24 sur cet évènement tant attendu depuis quatre ans. Et j’ai donc décidé pour aujourd’hui, au plus grand malheur des fans de football, de ne pas vous en parler. Pour moi plus adepte de sports de raquettes, « gazon » me fait plutôt penser au tournoi de Wimbledon, troisième levée du Grand Chelem de l’année en tennis, qui va commencer dans une semaine dans le plus grand anonymat.

En réalité j’ai envie de vous parler de tennis, et de marketing dans le tennis, mais pour un autre tournoi du grand chelem : Roland Garros. Si le « King of Clay » (Roi de la terre battue), Rafael Nadal a poussé encore plus loin ses propres limites en s’adjugeant un neuvième titre en dix ans, l’enjeu du tournoi n’était pas seulement sur le cours.

Roland-Garros, tournoi du grand chelem toujours contesté ?

S’il est un tournoi mythique pour l’histoire et les joueurs, on ne peut nier que la suprématie du tournoi comme majeur de la terre-battue a été très fortement remis en question ces dernières années. Roland-Garros s’est même mis à trembler devant la modernité grandissante d’un tournoi comme celui de Madrid qui ne reculait devant rien. Si les infrastructures modernes tendaient à faire de Madrid un concurrent au tournoi de la porte d’Auteuil, c’est sur le terrain du buzz que se jouait le prestige devant les instances internationales du tennis. Souvenez-vous de la fameuse terre-battue bleue qui avait fait beaucoup parler, mais qui surtout avait placé le Master 1000 au statut de tournoi « moderne » à côté d’un Roland Garros vieillissant, incapable de se réinventer !

Les medias sociaux au service de l’image marketing du tournoi

A défaut de voir un stade couvert apparaître, la FFT qui organise le tournoi a misé sur les nouveaux outils technologiques sociaux pour moderniser son image aux yeux du grand public. Un partenariat avec IBM a permis de développer un outil : le Social Leaderboard, et ce pour mesurer la popularité des joueurs et joueuses sur les réseaux sociaux. Cela témoigne de la volonté des organisateurs à développer une interaction privilégiée entre tous les nombreux fans du tournoi et de tennis qui suivent l’événement.

Social leaderboard RG IBM

Ce partenariat qui a pour bénéfice de mettre en avant les ressources informatiques du groupe IBM, permet également au tournoi de Roland Garros de redorer son image sociale aux yeux du monde entier. Une modernisation qui se fait dans l’ordre des choses au vu des évolutions actuelles du web, mais qui permet surtout d’entrevoir le fait que si le tournoi prend du retard dans la construction de ses infrastructures, il sait répondre présent en termes d’innovations technologiques !

IBM_Roland_Garros_Infographic_Fr

En attendant un stade neuf d’ici quelques années, Roland Garros se donne de l’air avec un positionnement marketing « branché » et une présence sur les réseaux sociaux accrue.

Fabien Clouet

Publicités

Une réflexion sur “Roland-Garros a redoré son positionnement avec IBM

  1. Pingback: My Roland Garros l’appli pour améliorer l’expérience tennistique parisienne ! |

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s